Contraception gratuite pour les moins de 26 ans

Actualité

C'était annoncé depuis quelques mois par le Gouvernement : la gratuité de la contraception s'élargit aux moins de 26 ans. Elle l'était déjà pour les moins de 15 et 18 ans. Où vous renseigner ?

De façon à permettre à toutes les femmes de moins de 26 ans d'accéder plus facilement à la contraception, le Ministère des Solidarités a rendu effective la gratuité de la contraception aux jeunes femmes de moins de 26 ans.

Jusqu'à maintenant, la gratuité de la contraception concernait les jeunes femmes de moins de 18 ans et de moins de 15 ans : depuis le 1er janvier 2022, si vous avez moins de 26 ans, vous pouvez bénéficier gratuitement :

  • de tous les contraceptifs pris en charge par l'Assurance maladie : pilules hormonales (1ère ou 2ème génération), implant contraceptif hormonal, stérilet ou DIU (Dispositif intra-utérin),
  •  du bilan biologique, 
  • de la consultation de prescription (le rendez-vous médical spécifique : médecin généraliste, gynécologue ou sage-femme),
  • des soins liés à votre contraception.

Concrètement, l'Assurance maladie prend en charge le coût de la contraception et les actes associés (c'est-à-dire, une consultation par an avec un médecin ou une sage-femme, ainsi que les examens biologiques potentiels) à 100 % et sans avance de frais.

Au-delà de 26 ans, pas de changement : les contraceptifs (pilule, implants, DIU...) délivrés sur ordonnance, restent remboursés à hauteur de 65% par l'Assurance maladie

Pour rappel, si vous êtes mineure de 15 à 18 ans et moins de 15 ans, vous bénéficiez déjà d'une contraception gratuite.

Infos et conseils auprès du Planning familial joignable gratuitement au 0 800 08 11 11, des CPEF, Centres de planification et d'éducation familiale, du Service santé des étudiants (SUMPPS), de l'infirmière scolaire.

 

 

 

Tous les évènements