Le bac professionnel agricole

bac professionnel agricole_https://unsplash.com/photos/MNXLADfHZO8

Le bac professionnel agricole connaît lui aussi quelques ajustements liés à la réforme du bac : renforcement du parcours personnalisé et des enseignements généraux. Objectif : une meilleure insertion professionnelle ou une poursuite d'études.

Votre entrée en professionnel agricole

L’enseignement agricole forme à tous les métiers du vivant : métiers de la terre, de la nature, du végétal, de la forêt, du bois, etc. Présent dans les filières générales ou technologiques, il permet aussi la poursuite d’études dans le supérieur : BTS, métiers de vétérinaire, d’ingénieur ou encore de paysagiste.

En choisissant l’enseignement agricole, vous faites le choix de formations qui mènent à des métiers tournés vers l’avenir et en lien avec les enjeux actuels, tels que l’agroécologie, l’alimentation, l’environnement, les territoires, le développement durable ou encore l’énergie.

Vous pouvez intégrer la voie professionnelle agricole après un CAP agricole, une Seconde professionnelle agricole, une Seconde technologique, après une réorientation de la une voie générale et technologique. Vous pouvez préparer sous statut scolaire ou en apprentissage, également par le biais de la formation continue.

Différents types d'établissements agricoles

L'enseignement agricole dépend du Ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation. Vous suivez votre scolarité ou votre formation :

  • dans un établissement public : lycée d'enseignement général et technologique agricole (LEGTA) ou lycée professionnel agricole (LPA),
  • dans un établissement privé, affilié au Conseil national de l'enseignement agricole privé (CNEAP) ou à l'Union nationale rurale d'éducation et de promotion (UNREP),
  • ou dans une Maison familiale rurale d'éducation et d'orientation (MFREO).

​Bac professionnel agricole : quatre familles de métiers

Pour la rentrée 2019 :

  • productions,
  • nature - jardin - paysage - forêt,
  • conseil et vente,
  • alimentation - bio industrie de laboratoire.

Le bac professionnel agricole se prépare en trois ans. Le programme consolide vos compétences techniques et enrichie vos savoir-être : enseignements généraux renforcés, période en milieu professionnel de 18 à 22 semaines à effectuer, dont 4 à 6 semaines en Seconde professionelle, un stage collectif pour l'éducation à la santé et au développement durable (une semaine en Seconde pro et une semaine en Terminale).

Son "cousin", le Brevet professionnel agricole (BPA) au CAP : diplôme national, il se prépare en deux ans après la Troisième, en apprentissage. Qualification d'ouvrier qualifié.

Après le bac professionnel agricole 

Vous pouvez entrer sur le marché de l'emploi ou poursuivre vos études en supérieur, en particulier vers un Brevet de technicien supérieur agricole (BTSA), un Diplôme universitaire de technologie (DUT), un Master, ou préparer un certificat de spécialisation agricole (CS).

Plus d'infos

Photo by unsplash-logoRyan Jacobson" target="_blank">Ryan Jacobson on Unsplash

Tous les évènements