Qui gère les remboursements santé quand on est étudiant ?

Mis à jour le 05/04/2024

Vous êtes étudiant, c’est le régime obligatoire de l’Assurance maladie qui prend automatiquement en charge, depuis la rentrée 2019, vos remboursements de frais de santé. Explications.

Rattachement automatique des étudiants au régime de l’Assurance maladie 

Depuis septembre 2019, si vous êtes étudiant.e, vous êtes automatiquement rattaché.e au régime obligatoire de l’Assurance maladie pour vos remboursements de base, quel que soit votre âge. L’affiliation est gratuite, pour les étudiants français et étrangers.

Si vous vous inscrivez en première année d’enseignement supérieur, vous dépendez généralement du régime de vos parents : régime général de la l’Assurance maladie, Mutualité sociale agricole (MSA), régime spécifique.

La démarche annuelle d’affiliation à la « sécurité sociale étudiante »  n’existe plus et la cotisation est supprimée.

En revanche, tous les étudiants sont assujettis depuis 2019 à la Contribution vie étudiante e de campus (CVEC) : elle ne remplace pas la « sécu étudiante », mais contribue au développement d’actions sur les campus, en particulier dans le domaine de la santé.

Pensez à mettre à jour régulièrement (une fois par an au minimum) votre carte Vitale (bornes disponibles en pharmacies, centres de soins, etc).

Job ou césure pendant vos études : votre couverture sociale

Vous travaillez pendant vos études ? Vous êtes affilié.e au régime dont dépend votre activité salariée, si celle-ci dépasse les 60 h par mois ou 120 h par trimestre.

Une césure dans votre parcours étudiant ? Votre protection sociale au regard de l’Assurance maladie dépend de ce que vous faites pendant ce temps : job ou emploi, volontariat, formation, etc.

Les mutuelles étudiantes pour votre complémentaire santé

Les « mutuelles étudiantes », telles que la Smeba ou la LMDE, ne gèrent plus cette partie de votre couverture maladie depuis la réforme de 2019 : en revanche, vous pouvez adhérer à l’une d’elles pour votre complémentaire santé (ou mutuelle santé).

Vérifiez toutefois que vous n’êtes pas déjà assuré.e par la mutuelle complémentaire de vos parents ou représentants légaux. C’est le cas, la plupart du temps, si vous êtes étudiant.e et que vous avez moins de 28 ans.

Si vos ressources sont trop faibles pour souscrire à une complémentaire santé, vous pouvez bénéficier de la Complémentaire santé solidaire (CSS). Renseignez-vous auprès de votre Caisse d’Assurance maladie ou sur le simulateur.

Choix du médecin : sur le lieu de vos études ou pas ?

Depuis vos 16 ans, vous avez sans doute fait le choix d’un médecin traitant : cette démarche permet un meilleur remboursement dans le cadre du parcours de soins coordonnés.

Vous déménagez sur une autre ville pour vos études ? Libre à vous de conserver le même médecin traitant ou d’effectuer un changement en renvoyant le formulaire à l’Assurance maladie. Si vous êtes malade et que vous consultez un autre médecin, il.elle indiquera sur la feuille de soins ou par télétransmission votre situation d’éloignement et vos soins seront pris en charge normalement.

Photo by Owen Beard on Unsplash

Actualisé 15 juin 2023

 

Ca vous a plu ? partagez-le :

Les événements sur cette thématique

Accéder aux droits Partir à l'étranger S'engager

Let's talk about Europe !

29 mai 2024

Nantes

Accéder aux droits Se distraire

Dressing Party : collection printemps !

17 avril 2024

Angers

Accéder aux droits

Atelier des bulles dans ma tête

24 avril 2024 au 27 avril 2024

Saint-Nazaire

À quoi ai-je droit
en Pays de la Loire ?