Les différents modes de garde pour votre enfant

Mis à jour le 05/04/2024

La recherche d’un mode de garde pour votre enfant de moins de trois ou six ans ans correspond à différents critères : le territoire où vous vivez, vos revenus, votre situation familiale et d’activité. Effectuez vos recherches le plus tôt possible, avant la naissance de l’enfant. Qui contacter ?

La garde d’enfants en structures collectives

Inscrivez votre enfant avant la naissance et pensez à respecter le calendrier vaccinal pour son accueil. La garde en multi-accueil est payante. Le coût dépend de votre situation familiale et de vos ressources. Les aides de la Caf sont versées aux gestionnaires des crèches : vous ne percevez donc pas d’aides en direct, sauf dans certaines micro-crèches qui fonctionnement sous le mode Prestation d’accueil du jeune enfant – Paje.   

Contactez dans un premier temps le service de la petite enfance de votre mairie ou la Permanence maternelle et infantile (PMI) pour connaître l’offre de services sur votre territoire.

L’accueil en collectif est varié :

  • halte-garderies ou jardins d’enfants : accueil jusqu’à 6 ans, de quelques heures ou demi-journées par semaine ;
  • crèches : accueil des enfants de 2 mois à 3 ans, jusqu’à 6 ans ;
  • mini-crèches, micro-crèches : nombre d’enfants limité à 10 ;
  • multi-accueils et jardins d’éveil.

Employer un.e assistant.e maternel.le

Vous devenez alors employeur et devez signer un contrat de travail avec l’assistant maternel. La garde s’effectue au domicile de l’assistant.e maternel.le.

Renseignements et accompagnement dans vos démarches auprès d’un relais assistantes maternelles (Ram) ou relais petite enfance (Rep) – Coordonnées en mairie.

La rémunération brute de votre assistante maternelle agréée ne doit pas dépasser un plafond journalier de référence (5 fois la valeur du SMIC horaire brut) par enfant gardé, soit au 1er mai 2023, la somme en brut de 57.60 € (45.00 € nets), auquel s’ajoute obligatoirement une indemnité d’entretien. Vous pouvez bénéficier du complément de libre choix de mode de garde de la Paje, qui comprend :

  • une prise en charge partielle de la rémunération de votre salariée. Le montant que vous verse le centre national Pajemploi varie en fonction de vos ressources, du nombre d’enfants et de leur âge. Un minimum de 15% de la dépense restera à votre charge.
  • une prise en charge partielle des cotisations et contributions sociales. La Caf/MSA verse directement ce montant au centre national Pajemploi.

Le baby-sitting

Le baby-sitting de quelques heures ou régulier est un mode de garde à votre domicile, très développé. Retrouvez les coordonnées des associations et organismes de service à la personne sur le site servicesalapersonne.gouv.fr. De même, le réseau des Structures Info Jeunes a développé des actions autour de la garde d’enfants : formation, baby-sitting dating, service de baby-sitting, informations collectives, etc.

La rémunération ne peut être inférieure au taux horaire du SMIC, soit 11.52 € brut  (au 1er mai 2023) + 10% de congés payés. Le Cesu et Pajemploi assurent le calcul des cotisations sociales et établissent le bulletin de salaire. Vous pouvez bénéficier d’avantages fiscaux en tant qu’employeur particulier.

Faites une simulation des aides auxquelles vous pourriez prétendre.

Par obligation en fonction de votre organisation ou par choix, si vous optez pour plusieurs modes de garde, les aides de la Caf et en particulier le complément de libre choix de mode de garde, tient compte de toutes vos dépenses, sans toutefois dépasser une certaine somme.

Plus d’infos

Photo by Markus Spiske on Unsplash

Actualisé 19 décembre 2023

 

 

Ca vous a plu ? partagez-le :

Les événements sur cette thématique

Accéder aux droits Partir à l'étranger S'engager

Let's talk about Europe !

29 mai 2024

Nantes

Accéder aux droits Se distraire

Dressing Party : collection printemps !

17 avril 2024

Angers

Accéder aux droits

Atelier des bulles dans ma tête

24 avril 2024 au 27 avril 2024

Saint-Nazaire

À quoi ai-je droit
en Pays de la Loire ?