Trouver un job au Royaume-Uni

Mis à jour le 05/04/2024

Trouver un job au Royaume-Uni ? Selon votre profil, votre niveau d’anglais et le lieu où vous cherchez, vous pourrez trouver un job plus ou moins qualifié. Depuis le Brexit, travailler au Royaume-Uni nécessite un visa. Attention ces derniers sont différents selon l’emploi visé et la durée envisagée. 

Malgrés le Brexit, il est toujours possible de venir travailler au Royaume Uni, cependant cela nécessite plus de démarches administratives. En effet, le pays a mis en place un système d’immigration à points ( Points based immigration system) qui donne la priorité aux aptitudes et aux talents des personnes. 

Visa courtes durée 

Si vous décidez de partir travailler au Royaume-Uni pour une courte durée, c’est-à-dire moins de 6 mois, vous devrez demander un visa de travail temporaire. Soyez attentif en faisant votre demande, car pour chaque situation il existe un type de visa temporaire ( ex : visa travailleur saisonnier, visa travailleur créatif, visa travailleur …). 

Sachez par ailleurs que dans ce cas, comme vous demeurrez moins de 6 mois dans le pays, vous n’avez pas besoin de souscrire à l’Immigration Health Surcharge (IHS). Vous pouvez utiliser votre carte européenne d’assurance maladie ( carte CEAM disponible pour les ressortissants de l’UE). Celle-ci néanmoins n’est valable que pour les urgences et les soins médicaux non planifiés. 

Visas longues durée 

Si vous decidez de partir travailleur au Royaume-Uni pour une période dépassant les 6 mois, vous devez demander un visa de travailleur qualifié. Comme pour les visas temporaires il en existe selon les secteurs d’activités. Pour trouver celui qui correspond à votre situation, connectez-vous au site du gouvernement Britannique. Lors de votre procédure vous devrez répondre à différentes questions afin d’avoir des points qui vous conduiront vers l’obtention du visa demandé. 

Il est conseiller d’effectuer les démarches lorsque vous avez déjà trouvé votre emploi, vous pourrez alors facilement obtenir un certificat de parainage ( certificate of sponsorship). 

D’une manière générale, il vous faudra attester d’un bon niveau en langue anglaise ( B1), prouver que l’emploi que vous visez se trouve sur la liste des emplois éligibles.

Vous serez également peut-être conduit à traduire des documents, et a fournir vos diplômes. Pour optimiser vos chances lors de vos candidatures, rédigez votre CV en anglais ainsi que vos lettres de motivation, ayez des lettres de recommandation. 

Ce choix de vie professionnel a un coût : 

  • Le visa peut coûter en 600 £ à 1400 £

  • Payer votre l’Immigration Health Surcharge 624 £ par an 

  • Et partir avec au moins 1270 £  sur votre compte bancaire. ​

Les sites pour vous aider dans vos recherches de job

Les incontournables

  • www.gov.uk/jobsearch : Les Jobcentres Plus, services publics pour l’emploi, disposent de plus d’un tiers des offres d’emploi. Informations et conseils en anglais sur les CV et entretiens d’embauche.
  • www.travailler-en-angleterre.com  : conseils et adresses utiles pour une recherche d’emploi et une installation au Royaume-Uni.

Les généralistes

Que ce soit dans le centre du Royaume-Uni, dans le Kent et Sud-est, dans la région de York en passant par l’Écosse ou l’Irlande du Nord, vous pourrez trouver tout autant de jobs (tourisme, industrie par exemple), avec un coût de la vie beaucoup moins cher.

L’hôtellerie-restauration

Ce secteur d’activité propose de très nombreuses offres d’emploi, et ne nécessite pas d’expérience.

Règlementation du travail et recrutement

Certaines différences existent entre le monde du travail en France et au Royaume-Uni.

Vos conditions de travail, vos droits (horaires, salaires, jour de congé, période de préavis), vos responsabilités, tâches et missions doivent être clarifier avant de démarrer votre emploi. Néanmoins, ces dernières peuvent l’être uniquement à l’oral. En effet, durant les deux premiers mois, un simple contrat oral est valable au regard de la loi. Après deux mois, votre employeur devra réaliser une déclaration d’emploi avec les différentes informations relatives à votre contrat de travail.

Vous ne pouvez pas travailler plus de 48H / semaines, mais il vous est cependant possible de dépasser ce temps si vous l’équilibrez en travaillant moins d’heure une autre semaine. Votre employeur peut également vous demander de signer un avenant mentionnant que vous accepter de dépasser les 48H / semaine. Votre refus ne peut pas être une cause de licenciement, ou de discrimination envers vous.

Si l’entretien se passe bien, l’employeur peut vous proposer de réaliser un essai (à ne pas confondre avec la période d’essai). Un essai dure de quelques heures à un jour et demi. Vous n’êtes pas payé mais cela vous donne l’opportunité de faire vos preuves et de vérifier que cet emploi vous correspond. Si votre essai dépasse la demi-journée, vous pouvez  demander s’il est possible d’avoir une compensation financière.La période d’essai comme en France est plus longue que l’essai, elle peut aller jusqu’à six mois. Vous êtes durant ce temps ici naturellement payé comme les autres salariés.

Vous avez droit à 5-6 semaines de congés payés par an. Le virement de votre salaire peut se faire de manière hebdomadaire ou mensuelle.

Spécial Londres

Le nombre de Français qui travaillent à Londres ne cesse d’augmenter et vous êtes toujours plus nombreux à avoir ce projet de vie. Sachez tout de même que les coûts du logement, de la vie sur place et des transports y sont très élevés.

Des sites utiles pour votre arrivée à Londres :

Actualisé en janvier 2024

Ca vous a plu ? partagez-le :

Les événements sur cette thématique

Accéder aux droits Partir à l'étranger S'engager

Let's talk about Europe !

29 mai 2024

Nantes

Partir à l'étranger

1001 façons de partir en Europe

24 mai 2024

Angers

Partir à l'étranger

Comment ça va l'Europe ?

02 avril 2024 au 02 juin 2024

Nantes

À quoi ai-je droit
en Pays de la Loire ?