Impôts et jeunes : quels revenus déclarer ?

Mis à jour le 05/04/2024

Étudiant·e, apprenti·e, rattaché·e ou non au foyer fiscal de vos parents, quels sont les revenus sur lesquels vous êtes imposé·e … ou pas ?

Comment déclarer les revenus que vous avez perçus ?

Vous devez déclarer la totalité des revenus que vous avez perçus. L’abattement appliqué à ces revenus (indiqués ci-dessous) sera automatiquement calculé au moment de votre déclaration en ligne : mais attention, pour cela, n’oubliez pas de cocher la case qui correspond à votre situation, étudiant·e, apprenti·e/stagiaire.

Quels sont les revenus sur lesquels vous êtes imposé·e ?

Vous devez déclarer :

  • les revenus perçus pour une activité salariée ;

Si vous exercez une activité à côté de vos études (jobs étudiants, jobs d’été, etc.), vous ne serez imposé·e que sur les revenus perçus au-delà de la limite annuelle de 3 fois le montant du SMIC mensuel, soit 4936 € pour 2022 (même règle s’applique pour les gratifications de stage et les salaires perçus en contrat d’apprentissage). Par exemple, si vous avez perçu 5 000 €, vous devez déclarer 64 €.

  • les indemnités et gratifications de stage en entreprise au-delà de la limite annuelle de 19 744 € pour 2022,
  • ainsi que les salaires perçus dans le cadre de votre apprentissage au-delà de la  limite annuelle de 18 760 € pour 2021.
  • la pension alimentaire que vous versent vos parents (sa limite étant fixée à 6368 € pour 2022) ; 
  • les allocations perçues pendant votre formation en alternance en Écoles supérieures du professorat et de l’éducation (ESPE) (futurs professeurs) ;
  • les bourses d’études allouées pour des travaux ou des recherches déterminés. 

Quels sont les principaux revenus exonérés ?

Même si la totalité des revenus que vous avez perçus est à déclarer aux Impôts, une partie sera exonérée, c’est-à-dire que vous ne serez pas imposé en-dessous d’une certaine limite. 

  • si vous êtes âgé·e de 25 ans au plus au 1er janvier de l’année d’imposition, les revenus perçus pour une activité salariée, exercée en parallèle de vos études (jobs étudiants, jobs d’été, etc.), si le total de ces revenus est inférieur ou égal à la limite annuelle de 3 fois le montant mensuel du SMIC (soit 4936 € pour 2022) ;
  • les salaires perçus dans le cadre de votre apprentissage, dans la limite annuelle de 19 744 € pour 2022 ;
  • les indemnités des stages obligatoires de moins de 3 mois, faisant partie intégrante de votre cursus scolaire ;
  • les gratifications versées aux stagiaires (en application de l’article L. 124-6 du code de l’éducation), dans la limite du montant annuel du SMIC (18 760 € pour 2021) ;
  • les bourses d’études accordées des critères sociaux ;
  • l’Aide personnalisée au logement (APL).

Plus d’infos

Photo by Ashraf Ali on Unsplash

Actualisé 21 septembre 2023

 

Ca vous a plu ? partagez-le :

Les événements sur cette thématique

Accéder aux droits Partir à l'étranger S'engager

Let's talk about Europe !

29 mai 2024

Nantes

Accéder aux droits Se distraire

Dressing Party : collection printemps !

17 avril 2024

Angers

Accéder aux droits

Atelier des bulles dans ma tête

24 avril 2024 au 27 avril 2024

Saint-Nazaire

À quoi ai-je droit
en Pays de la Loire ?