Faire une année de césure

Mis à jour le 11/04/2024

Vous êtes inscrit.e dans un établissement d’enseignement supérieur ? L’année de césure, facultative et volontaire, vient suspendre vos études : elle peut correspondre à un projet de volontariat, de formation, de travail… La césure s’anticipe et se prépare : quelques points de repère.

Préparer votre césure

Faire un « break » au milieu de vos études ou après un cycle de formation : c’est un projet qui s’anticipe et se prépare. La césure est volontaire et ne doit pas être imposée dans un cursus. Sa durée peut varier entre un semestre à une année universitaire.

Même si la césure n’est pas un « passage obligé » dans votre parcours d’études, elle peut constituer une année de formation supplémentaire.

Réfléchissez :

  • à la durée : selon votrre projet, varie de 1 à 2 semestres universitaires. Dans tous les cas, la durée maximale est de 2 semestres universitaires par cycle d’étude (un semestre correspondant à une période indivisible de 6 mois, les cycles universitaires correspondant à la Licence, au Master et au Doctorat).
  • au contenu : en lien ou non avec votre formation ou un projet autre.
  • à la forme que cette césure va prendre : job, volontariat, etc.

Les différentes formes de césure

La césure peut revêtir plusieurs formes :

  • formation dans un domaine spécifique autre que celui de votre scolarité,
  • stage* d’une durée égale à un semestre universitaire,
  • emploi en contrat à durée déterminée,
  • engagement bénévole,
  • service civique,
  • volontariat associatif ou de solidarité,
  • étudiant-entrepreneur,
  • volontariat en administration ou en entreprise.

Effectuer un stage pendant votre césure, c’est possible !  Dans ce cadre, il n’a pas vocation à avoir un lien avec le cursus que vous suivez avant ou après la césure. Vous devrez signer 2 conventions : une convention de césure et une convention de stage.

Votre protection sociale pendant votre césure ?

Votre protection sociale dépend de votre situation pendant la césure : volontariat, job, formation… Renseignez-vous auprès de la structure qui vous accueille pour connaître les éventuelles démarches à effectuer.

Une année de césure intégrée à votre cursus

La césure vous permet :

  • de conserver votre statut d’étudiant et les droits qui en découlent (carte d’étudiant, logement en cité universitaire, maintien du versement de la bourse d’enseignement supérieur sur certains critères, en particulier si votre césure consiste en une formation qui ouvre droit aux bourses ou en fonction de la relation entre la thématique de la césure et la formation dispensée au sein de l’établissement),
  • de valider des crédits ECTS (et donc votre droit aux bourses d’enseignement supérieur),
  • de continuer votre cursus en France à votre retour (appelé « droit au retour ») : vous bénéficiez du droit de réintégration ou de réinscription à l’issue de votre césure.

Vous pouvez effectuer une césure après le bac, mais pour que cette pause porte bien le nom de césure, vous devez d’abord vous inscrire dans un établissement d’enseignement supérieur via Parcoursup : la demande se fait généralement de janvier à mars (pendant la période d’inscription et d’ajouts de vos voeux).

Dans tous les cas, vous devrez faire valider votre projet par votre établissement par la signature d’une convention. Prenez bien le temps de vous renseigner en amont du contenu de la convention.

Année sabbatique ou césure ?

En dehors de la césure encadrée par votre établissement, vous pouvez effectuer une pause, considérée alors comme une « année sabbatique ». Comme la césure, elle peut prendre diverses formes, par exemple :

Mais, à la différence de la césure encadrée, vous devrez refaire les démarches d’inscription si vous souhaitez à nouveau intégrer une formation.

Dans tous les cas, la césure reste une expérience riche à valoriser dans votre parcours et sur votre CV !

Plus d’infos

Photo libre

Actualisé 9 juin 2023

Ca vous a plu ? partagez-le :

Les événements sur cette thématique

Construire son parcours Travailler

Tech Alternance : 3ème édition du salon du recrutement dans l'industrie

10 avril 2024 au 22 mai 2024

Nantes

Construire son parcours Travailler

Le Salon apprentissage, alternance et métiers de l'Étudiant

16 mars 2024

Nantes

Construire son parcours

Ateliers Soft skills

15 février 2024

Saint-Nazaire

À quoi ai-je droit
en Pays de la Loire ?