Le droit à la déconnexion pour les salariés hyperconnectés

Publié le 04/01/2017

Depuis le 1er janvier 2017, les entreprises de plus de 50 salariés doivent respecter le droit à la déconnexion. Point sur ce nouveau dispositif qui figure dans la loi Travail.

Il s’agit de permettre aux salariés hyperconnectés (qui reçoivent et répondent aux alertes, sms, e-mails professionnels sur leur temps privé) de faire valoir leur « droit à la déconnexion et la mise en place par l’entreprise de dispositifs de régulation de l’utilisation des outils numériques ».

Les plus touchés sont principalement les cadres et les salariés au forfait ou en télétravail.

Objectif : permettre aux salariés de se déconnecter après le travail et couper avec le monde professionnel pendant les temps de repos (soir, week-end, congés).

En clair, le droit à la déconnexion va vous permettre de protéger votre sphère privée et de trouver un équilibre entre votre vie professionnelle et votre vie personnelle et familiale.

Les entreprises vont devoir négocier avec les partenaires sociaux (comités d’entreprise ou délégués du personnel) pour trouver un accord ou à défaut une charte précisant les modalités de l’exercice du droit à la déconnexion (en quelque sorte les règles et les « bonnes pratiques », de bons-sens à adapter à l’entreprise pour un usage raisonnable des outils numériques).

Trop connecté ? Pensez aussi aux afterwork digital détox et enclenchez le mode « off » !

Par Fabienne Masse

Ca vous a plu ? partagez-le :

Les événements sur cette thématique

Travailler

Recruteurs présents Forum Jobs Sud Loire

25 mai 2024

Bouguenais

Travailler

Job Date'tudiant | Granchamp des Fontaines

13 avril 2024

Grandchamp des Fontaines

Travailler

Forum emploi à la JSC Bellevue de Nantes

24 avril 2024

Nantes

À quoi ai-je droit
en Pays de la Loire ?