S'engager pour l'accueil des personnes exilées

Mis à jour le 30/05/2024

Régimes politiques, guerres, réchauffement climatique, crises économiques : de nombreuses raisons conduisent des personnes à fuir leur pays pour trouver refuge dans un autre territoire. Face à ces situations humaines, tu souhaites agir en proposant ton aide. Qui contacter ? Quelques pistes.

Réfugié – Migrant

Le terme réfugié fait référence à la Convention de Genève de 1951, et désigne toute personne qui craignant avec raison d’être persécutée (pour sa race, sa religion, sa nationalité, son groupe social, ses opinions politiques) se trouve en dehors du pays dont elle a la nationalité et ne peut du fait de cette crainte retourner vivre dans ce dernier.

Le terme « migrant » désigne une personne qui est partie du pays dans lequel elle résidait, pour des raisons économiques, de climat, de conflits etc.

Si tu veux agir, c’est sans doute qu’après un état de sidération devant les crises humanitaires, tu es mu par la nécessité de dépasser l’émotion. « Cesser d’être sidéré pour considérer »*, c’est traduire une émotion en motion. Se mobiliser auprès de personnes exilées, c’est alors participer, à ton échelle, à la définition d’une politique d’hospitalité. ( *Livre de Gaëlle Macé « Sidérer, Considérer Migrants en France en 2017 »)

S’engager dans un bénévolat

Au quotidien, ce sont les associations, les mairies et les centres communaux d’action sociale qui œuvrent pour accueillir les personnes réfugiées et migrantes. À titre indicatif : la Cimade, Médecins du Monde, Emmaüs, la Fondation Abbé Pierre, La croix Rouge française, SINGA, etc. 

Être bénévole, c’est donner de son temps, pour s’investir dans un projet et/ou d’une association. C’est impliquer sa pensée, sa parole et son action au service d’un intérêt commun ou collectif.

Selon ton profil, tes expériences et tes souhaits, tu peux agir pour permettre l’apprentissage du français, faire du soutien scolaire, accompagner les personnes pour la défense de leurs droits, proposer ton aide pour la réalisation des démarches administratives, pour la recherche d’un logement, un emploi, mais aussi animer des ateliers culturels et sportifs, intervenir au niveau des soins et de l’écoute psychologique, etc.

  • Pour trouver une mission de bénévolat auprès de personnes exilées rendez-vous sur le site Tous bénévoles , rubrique « aider les migrants et les réfugiés en tant que bénévole ».

Le binôme interculturel

Le principe est simple : c’est un dispositif qui permet la mise en relation entre une personne exilée et une personne locale, afin que ce binôme puisse discuter, sortir, découvrir, partager des choses et passer des temps conviviaux.

Il existe deux associations en Loire-Atlantique, qui propose des binômes interculturels. L’association Pacco  à Nantes et l’association Parl’On (Solidarité Estuaire) à Saint-Nazaire.  Les binômes sont créés à l’initiative des associations.

Proposer un hébergement – Accueillir chez soi

Si tu as chez toi une chambre de libre, ou que tu es propriétaire d’un logement à louer, tu peux le proposer aux organisations qui aident les personnes exilées dans la recherche de logement d’urgence, temporaire ou permanent. Tu peux faire également part de ta volonté d’accueillir une personne à ta mairie.

Les conseils départementaux de la Loire Atlantique et du Maine et Loire, proposent par ailleurs, de devenir accueillant de jeunes mineurs isolés à temps partiels ou à temps plein. Pour en savoir plus sur ces dispositifs :

Devenir accueillant solidaire d’un jeune mineur étranger en Loire Atlantique

Accueillir un mineur non accompagné en Maine et Loire

Réaliser un don

Tu te sens solidaire des personnes en exile ou éprouvées par des crises humanitaires dans leur pays, mais tu manques de temps ? Le don matériel et financier peut être une manière d’apporter ton concours.

Tu peux réaliser des dons financiers auprès d’ONG, par exemple : La Croix-Rouge, Médecin du Monde, Médecin sans frontières, Amnesty international, la Ligue des droits de l’Homme, Unicef, Save the children,  etc.  (liste non exhaustive).

Pour les dons de « matériels », nous t’invitons à te renseigner auprès de votre mairie ou auprès des associations d’aide aux personnes exilées qui localement organisent des collectes. De façon à ce que vos dons puissent répondre au mieux aux besoins réels des associations, n’hésitez pas à prendre contact en amont avec les organisateurs.

Militer pour une politique d’hospitalité

Il t’es également possible de t’engager en formant un groupe avec d’autres personnes ou rejoignant une organisation d’aide aux personnes exilées afin de défendre et de sensibiliser les institutionnels et la population en faveur d’une politique d’hospitalité digne. A l’échelle locale, tu peux alors organiser des collectes, créer des événements, proposer des manifestations et des pétitions, écrire des plaidoyers.

Actualisé en mai 2024

Ca vous a plu ? partagez-le :

À quoi ai-je droit
en Pays de la Loire ?

Les événements sur cette thématique

Entreprendre Travailler

NQT pour l'égalité vers l'emploi organise une matinée recrutement

18 septembre 2024

Nantes

Atelier Info Logement #2

20 juin 2024

La Roche sur Yon

Se distraire

Forum des associations

07 septembre 2024

Saint-Herblain