Protégez votre santé à l'étranger

Mis à jour le 08/04/2024

Avoir une protection sociale avant un séjour à l’étranger vous permet de gérer et d’éviter les pépins une fois sur place. Pour un départ en Europe ou hors Europe, les démarches ne sont pas les mêmes. Pour votre santé, ne négligez pas cette étape !

Protection sociale et santé dans l’Union européenne

Quinze jours avant votre départ, demandez la Carte européenne d’assurance maladie (CEAM) à votre Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM). Elle est gratuite, valable 2 ans et est reconnue dans les pays de l’Union européenne ainsi qu’en Islande, au Liechtenstein, en Norvège et en Suisse. Elle permet de bénéficier d’une prise en charge de certains soins prévus par la législation du pays d’accueil. Si vous ne bénéficiez pas d’une couverture sociale en France, vous devrez souscrire à une assurance-maladie personnelle.

Protection sociale et santé hors Union européenne

En général, pour un départ hors de l’Union européenne, seuls les soins médicaux urgents imprévus pourront, éventuellement, être remboursés par votre caisse d’assurance maladie. Il en reviendra au médecin de décider s’il s’agissait d’une situation d’urgence. Dans tous les cas, réglez vos frais médicaux sur place et conservez vos justificatifs pour un éventuel remboursement selon le tarif applicable en France.

Si besoin, faites-vous vacciner et préparez une trousse à pharmacie

Au niveau sanitaire, et en fonction des destinations, des vaccins peuvent être nécessaires, voire obligatoires. Renseignez-vous au moins 3 mois à l’avance, car certains vaccins doivent être faits en amont. Consultez les recommandations par pays sur le site de l’Institut Pasteur, ainsi que votre médecin généraliste ou un centre de vaccination et de conseils aux voyageurs.

Avant de partir, faites également un bilan de santé en prévention (dentiste, ophtalmologiste…). Constituez-vous également une petite trousse à pharmacie adaptée aux risques du pays (antipaludique, antiseptique, pansements, compresses…) et pensez à prendre vos ordonnances.

Souscrivez à une assurance complémentaire

Quelle que soit la destination, il est conseillé de souscrire à :

  • une assurance-maladie complémentaire qui vous permettra d’obtenir un remboursement de certains frais médicaux ou d’hospitalisation
  •  une assistance pour une aide immédiate (rapatriement, aide juridique, etc.). Cette assistance est peut-être déjà prévue avec votre contrat compte bancaire par exemple, ou avec la carte ISIC.

Plus d’infos

Le 112 est le numéro d’appel d’urgence valable partout en Europe.

Voici les acteurs de la santé pouvant vous apporter un éclairage supplémentaire pour votre séjour à l’étranger :

Crédits photo : PartirEtranger_Jeune_Globe_©iStock.com-Kuzma

Actualisé en février 2024

Ca vous a plu ? partagez-le :

Les événements sur cette thématique

Accéder aux droits Partir à l'étranger S'engager

Let's talk about Europe !

29 mai 2024

Nantes

Performance d'éloquence de Place aux jeunes au Théâtre 100 Noms ! Edition 2024

28 mai 2024

Nantes

Partir à l'étranger

1001 façons de partir en Europe

24 mai 2024

Angers

Les dispositifs utiles

À quoi ai-je droit
en Pays de la Loire ?