Sexualité : les premières fois

Sexualité jeunes_premières relations sexuelles_contraception_IST_

La première relation sexuelle ? À chacun son parcours, ses envies, ses questionnements. Se sentir prêt, c'est tout...

Le premier rapport sexuel

L’éveil à la sexualité est progressif et dépend de chaque individu. Il peut varier en fonction de :

  • l’éducation que vous avez reçue : culturelle, sociale, religieuse ;
  • l’histoire et le parcours de vie de chacun ;
  • la communication (ou pas) dans la famille ;
  • vos envies...ou pas ;
  • vos questionnements ;
  • la connaissance de votre corps : c’est important !

L'âge du premier rapport sexuel est donc variable : le principal, c'est de se sentir prêt.e !

Un âge "légal" pour avoir une relation sexuelle ?...

Pas drôle de mêler la loi à cette aventure. Mais, des textes sont venus vous protéger, en particulier si vous êtes mineurs.

  • Si vous avez entre 15 et 18 ans, vous êtes libre d’entretenir des relations sexuelles si vous êtes d’accord ou consentent.e, y compris avec un adulte. Cependant, si ce dernier est un(e) ascendant(e) (parent, grand parent, ...) ou une personne ayant une autorité de droit ou de fait sur vous ou liée à ses fonctions envers vous (animateur, professeur, médecin...), il risque un emprisonnement et une forte amende (art. 227-25 du Code pénal).
  • Quant aux relations sexuelles entre jeunes de moins de 15 ans, elles ne sont pas interdites par la loi : aucun ne peut être poursuivi à la condition qu'il n'y ait pas agression au sens de la loi, c’est-à-dire que les rapports sexuels aient lieu sans violence, ni contraintes, ni menaces ou surprises.

La « majorité sexuelle » n’a pas d’existence dans la loi française : cette notion renvoie plutôt à l’âge auquel un.e jeune mineur.e est considéré.e comme capable d'avoir un «consentement éclairé », libre et volontaire, en particulier dans sa vie sexuelle.
Dans tous les cas, la loi interdit aux adultes d’avoir une relation sexuelle avec des mineurs de moins de 15 ans .

Brochure Les premières fois / Santé Publique France

Votre corps et votre sexualité

Le sentiment amoureux et la sexualité ne sont pas forcément liés, ils peuvent également varier selon votre âge et les moments de la vie. Bien connaître son corps est important aussi pour avancer dans une sexualité plus sereine.
De même, les pratiques sexuelles doivent respecter les envies et les désirs de chacun ! Ne vous laissez pas imposer des pratiques dont vous ne voulez (à priori) pas ! 

Sans oublier que... l'identité de genre, qui correspond au sentiment d'être un homme ou une femme ou les deux ou ni l'un ni l'autre, est distincte de l'orientation sexuelle qui, elle, correspond à l'attirance affective et/ou sexuelle entre deux personnes. Vous vous posez des questions ? N'hésitez pas à contacter les réseaux associatifs tels que Nosig - Centre LGBTQI+ Nantes, Quazar - Centre LGBTI Angers et Maine et Loire, La Gom'53Homogene72 - Centre LGBTQI+ Le Mans, Centre LGBT de VendéeContact.

Premiers rapports sexuels et "double protection", qu'est-ce que c'est ?

On parle de "double protection", lors des premiers rapports sexuels et tant que vous avez des partenaires différents. Concrètement : port du préservatif (qui est aussi un moyen de contraception et un moyen de protection contre les IST) ET utilisation d'une autre contraception, cela vous permet d'être plus serein.e, en vous protégeant contre les IST et en évitant une grossesse non désirée, que vous viviez votre premier rapport sexuel ou non, vous ou votre partenaire. 

Vous protéger contre les IST

Le préservatif féminin ou masculin reste le seul moyen de vous protéger contre les infections sexuellement transmissibles. Toutes les IST se transmettent lors des relations sexuelles, principalement par pénétration (vaginale ou anale) et par rapports bucco-génitaux.

Attention : ce n’est pas parce que, de votre côté, c’est votre « première fois » que vous ne devez pas vous protéger contre les IST !

Éviter une grossesse non désirée : la contraception

La contraception permet d'éviter une grossesse non désirée. Le préservatif est un moyen de contraception, il est aussi et surtout à utiliser pour éviter un risque de transmission d'une infection sexuellempent transmissible (IST).

Vous êtes une jeune fille, vous pouvez aussi opter pour un mode de contraception plus durable : pilule, implant, patch… Choisissez la contraception qui vous convient et pensez à faire le point avec un médecinun.e gynécologue ou une sage-femme une fois par an : la contraception est efficace si elle est adaptée à votre mode de vie.

Plus d’infos

  • Planning Familial : informations, conseils, écoute sur les sexualités, la contraception, l'interruption volontaire de grossesse (IVG) - Tél. : 0 800 08 11 11
  • Sida info service - Tél. : 0 800 840 800
  • Centres de planification et d’éducation familiale (CPEF) : sur le site IVG.gouv.fr, ainsi que sur celui des Conseils départementaux (Vie quotidienne, Santé, ou Jeunesse).
  • Fil santé jeunes - Appel anonyme et gratuit : 0 800 235 236 
  • questionsexualite.fr 
  • Onsexprime

Photo libre

Actualisé 21 juin 2022

 

 

Tous les évènements

Dispositifs liés