IST : où se faire dépister ?

IST_infections sexuellement transmissibles_lieux dépistage IST

Rapport sexuel non ou mal protégé, vous craignez une infection sexuelle ? Un dépistage effectué le plus tôt possible peut vous permettre d'accéder à un traitement précoce et plus rapidement efficace. Et toujours le même message à faire passer : un seul moyen de prévention, le préservatif !

Que faire après un rapport sexuel non ou mal protégé ?

Vous pensez avoir pris un risque lors d'un rapport sexuel ou vous savez que vous êtes porteur d'une IST ? Le mieux est d'utiliser un préservatif pour éviter de contaminer un(e) partenaire.

Attention, même si vous prenez un moyen de contraception, cela ne protège par des IST !

Le plus tôt possible, dans les 48h maximum après la prise éventuelle de risques, rendez-vous aux urgences du CHU qui vous indiqueront les démarches à suivre selon votre situation et l'éventuelle prise de risques. Les urgences sont accessibles 24h/24 et 7j/7.

Après 48h, adressez-vous au centre gratuit de dépistage, d'information et de disgnostic (CeGidd) (accueil nominatif ou anonyme selon vos souhaits). Selon leur organisation, des équipes mobiles du CeGidd se déplacent sur les départements. Dépistage gratuit.

Où faire un dépistage du VIH ?

De façon anonyme et gratuite, auprès des CeGidd et du Planning familial

Et de manière générale, auprès :

  • de tout médecin généraliste,
  • d'un gynécologue,
  • d'une sage-femme,
  • dans un laboratoire d'analyses médicales (avec ou sans prescription selon les labos),
  • du service universitaire de médecine préventive et de promotionde la santé (SUMPPS), la plupart du temps gratuit et anonyme,
  • des centres de planification et d'éducation familiale (CPEF), gratuit et anonyme,
  • toute association habilitée à effectuer des TROD.

Dépistage IST et jeunes mineurs : la plupart des CeGidd et centres du Planning familial vous reçoivent gratuitement et sans autorisation parentale, renseignez-vous au préalable en appelant le 0 800 840 800 (Sida info service) ou le 0 800 08 11 11 (Planning familial).

Si un traitement médicamenteux s’avère indispensable, avant de le prescrire, le médecin doit s’assurer que vous êtes accompagné(e) d’une personne majeure (qui n’est pas forcément un de vos parents).

Les tests de dépistage rapides du VIH, c'est quoi ?

Rapide, ça signifie rapide dans la réponse, entre 15 et 30 mn selon le procédé utilisé. Mais attention, il faut savoir qu'après une éventuelle prise de risque lors d'un rapport sexuel non ou mal protégé, il peut se passer 6 semaines avant que la contamination au VIH  ne soit détectable dans le sang. Alors, renseignez-vous auprès des professionnels de santé et associations d'information, de prévention et de lutte contre le VIH.

Avec les TROD (tests rapides d'orientation diagnostic du VIH), qui sont effectués par les CeGidd ou auprès des associations habilitées (renseignements auprès de AIDES), la fiabilité est de 100% quand le test est effectué à 3 mois de la prise de risque

Les autotests VIH, qui sont fiables uniquement pour une prise de risque remontant à plus de 3 mois, peuvent eux s'effectuer chez vous. 

Dans tous les cas, ne restez pas seul(e) et...

...si le test rapide est positif (c'est-à-dire que vous êtes porteur du VIH), il doit être confirmé par un test de dépistage classique du VIH (par prise de sang), réalisé dans un laboratoire ou un CeGidd. 

Plus d'infos

  • Sida Info Services : site d'infos et numéro de téléphone 0 800 840 800, confidentiel, anonyme et gratuit.

 

Actualisé 21 juin 2021

Tous les évènements

Dispositifs liés