Le tabac : prévenir et s’en sortir

Tabac_arrêt tabac_aide_accompagnement_https://unsplash.com/photos/3TQ8I-sR9a8

Vous voulez faire le point de votre consommation de cigarettes et arrêter de fumer ?  Qui contacter ? Comment vous faire aider ? Tour d'horizon des acteurs d'informations et d'accompagnement au sevrage tabagique.

Le tabac : une addiction ?

Comme d'autres drogues (celle-ci est licite), la cigarette peut entraîner une accoutumance. Ne pas pouvoir s'en passer révèle une addiction.

La dépendance peut être :

  • physique (essentiellement liée à la présence de nicotine),
  • psychologique (anti-stress, ennui, etc),
  • comportementale ou environnementale (soirées entre amis, à la sortie des cours, etc).

Arrêter de fumer : des professionnels pour vous accompagner

Si l'entourage est important, il est souvent indispensable de se faire accompagner par un médecin ou un tabacologue qui vous aidera à :

  • faire le point sur votre consommation et vos habitudes,
  • analyser les raisons de votre motivation,
  • mettre en place la stratégie qui vous corresponde le mieux,
  • connaître les difficultés.

Vous trouverez informations, écoute et conseils sur Tabac info service - Appel anonyme et gratuit au 3989. En particulier, à travers deux dispositifs :

Les substituts nicotiniques : qui les prescrit ?

Les substituts nicotiniques sont des médicaments à base de nicotine utilisés pour soulager les symptômes liés au manque quand on arrête de fumer. Ils sont remboursés à 65 % par l'Assurance maladie, s'ils sont prescrits par un professionnel de santé (médecin dont médecin du travail, sage-femme, infirmier, chirurgien-dentiste, masseur-kinésithérapeute). À noter que si vous êtes enceinte ou que vous venez d'accoucher, la sage-femme peut aussi les prescrire à votre entourage.

Ils existent sous plusieurs formes et contiennent un dosage en nicotine plus ou moins important : patchs (à diffusion lente) ou des médicaments à action rapide (gommes, pastilles, comprimés…).

Les médecines douces ou alternatives ? Pas ou peu reconnues ou validées par les scientifiques, elles apparaissent parfois comme une aide complémentaire à la médecine moderne ou conventionnelle. Privilégiez les praticiens en médecine douce affiliés à une fédération reconnue.

Cigarette électronique : elle fait débat, car son utilisation est encore récente pour permettre des études médicales claires et objectives... Dans tous les cas, utilisez le matériel aux normes NF. Si vous l'utilisez pour arrêtrer de fumer, privilégiez la cigarette électronique sans nicotine !

Plus d'infos

Photo by Olia Nayda on Unsplash

Actualisé 14 juin 2021

Tous les évènements

Dispositifs liés