La grossesse : à quoi devez-vous penser ?

Étapes grossesse_examens prénataux_Photo by Jonathan Borba on Unsplash

Première consultation médicale, examens prénataux, déclaration de votre grossesse et inscription en maternité pour l'accouchement  : voici les informations principales pour vous organiser, ainsi que quelques conseils pratiques.

Les examens médicaux avant la naissance

Votre grossesse est rythmée par un certain nombre de visites médicales.

La première consultation avec votre médecin ou sage-femme doit se dérouler avant la fin du troisième mois de grossesse (soit la 14ème semaine). À l'aide de votre carte Vitale, le médecin ou la sage-femme remplit la déclaration de votre grossesse en ligne. Il/elle la télétransmet directement à votre caisse d'assurance maladie (CPAM) et à votre caisse d'allocations familiales (Caf) ou à la mutuelle sociale agricole (MSA).

Cette déclaration est importante, puisqu'elle peut vous permettre de bénéficier de la prime de naissance si vous remplissez les conditions de ressources.

Vous avez ensuite, jusqu'au 9ème mois de grossesse, un examen prénatal obligatoire tous les trois mois, complété par une visité médicale mensuelle, trois échographies et des examens biologiques, pour un suivi médical complet de votre grossesse (votre santé, celle de l'enfant, la détermination du sexe, etc).

À noter également un examen médical obligatoire dans les 8 semaines qui suivent la naissance.

Les examens médicaux obligatoires dans le cadre du suivi de votre grossesse sont pris en charge à 100 % par l'Assurance maladie.

Pour les premières informations, contactez la Permanence maternelle et infantile (PMI) de votre quartier pour plus d'informations.

Vous inscrire à la maternité

Si vous faites le choix d'accoucher en maternité, rapprochez-vous dès l'annonce de la grossesse d'un centre hospitalier.

Si le suivi médical est effectué par une sage-femme, cette dernière vous accompagnera au-mieux, en fonction de vos demandes et du cadre médical, dans vos souhaits d'accoucher à domicile ou à la maternité.

Déclarer votre grossesse

Auprès de votre employeur

Si la démarche n'est pas obligatoire, elle vous permet toutefois de bénéficier d'aménagements sur le temps du travail. Renseignez-vous auprès des Ressources humaines ou du Représentant du personnel.

Selon la convention collective et l'accord d'entreprise, ces aménagements peuvent consister en réductions d’horaires ou autorisations d’absence en dehors des rendez-vous médicaux obligatoires.

Auprès de votre centre de formation, Pôle emploi, Mission locale

Si vous suivez une formation agréée par Pôle emploi, vous avez sans doute droit à une rémunération, sous certaines conditions (femme seule enceinte, inscrite en tant que demandeur d'emploi, effectuant les examens prénataux obligatoires). En fonction de votre situation, des aménagements peuvent également être prévus : cours en distanciel, report d'examen, projet de réinscription … Dans tous les cas, faites le point avec votre responsable de formation ou le.la conseiller.ère qui vous accompagne.

Congé maternité et chômage

Vous êtes inscrite à Pôle emploi, vous bénéficiez d’indemnités journalières dans le cadre d'un congé maternité si vous remplissez les trois conditions suivantes :

  • vous percevez une allocation chômage de Pôle Emploi,
  • vous en avez perçu une au cours des 12 derniers mois,
  • vous avez arrêté de travailler depuis moins de 12 mois.

Pensez à transmettre à l’Assurance Maladie la copie de vos 4 derniers bulletins de salaire.

Photo by Jonathan Borba on Unsplash

Tous les évènements