Le stage en entreprise est-il rémunéré ?

Le stage en entreprise est-il rémunéré ?

Le stagiaire est-il rémunéré ? Voici la question que l’on se pose très souvent alors que l'on va passer quelques semaines de stage en entreprise.  Eclairage sur l’indemnité de stage !

De fait, vous n’avez pas de contrat de travail mais une convention de stage. En fonction de la durée de votre stage vous pouvez toucher ou non une gratification de la part de l’entreprise.

Indemnités de stage : à combien avez-vous droit ?

Si votre stage dure plus de 2 mois c’est-à-dire plus de 44 jours (de façon consécutive) ou à partir de la 309éme heure de stage (si non consécutive), sur une même année scolaire, l’employeur est dans l’obligation de vous verser une gratification minimum d'environ 600 € au 1er janvier 2022.

En cas d'interruption du stage, elle peut être calculée sur la base minimale de 3,90€ par heure de présence effective au sein de l’entreprise (tout en sachant qu'un jour = 7h de présence).

La durée d’un stage est de 6 mois maximum (ou 924h) par année d’enseignement.

L’employeur peut également vous proposer de vous faire bénéficier d’un certain nombre d’avantages (tickets restaurants, transport…). Quant aux autorisations d'absence, de congés, ainsi que les avantages offerts par l'entreprise d'accueil, ce sont des informations qui doivent également être précisées dans la convention de stage

Comment est versée la gratification ?

L’indemnité de stage doit être versée à la fin de chaque mois. Il existe 2 modes de versement : au réel (en fonction des heures effectuées) ou de façon lissée sur la durée total du stage (même somme chaque mois).

L’indemnisation du stagiaire n’est pas imposable (dans la limite du montant annuel du Smic) et n’est ni soumise à cotisations sociales (sur la base du minimum légal).

Actualisé le 29/09/2022

 

Tous les évènements