Quand recontacter un recruteur ?

Quand faut-il relancer un recruteur ?

L’attente de la réponse après avoir passé un entretien d’embauche semble toujours longue. Mais à partir de quel moment faut-il relancer l’entreprise ?

Quand et comment relancer un recruteur ?

Vous avez passé un entretien d’embauche il y a plusieurs jours, bravo !  Maintenant vous vous demandez si vous devez relancer l’entreprise ou le cabinet de recrutement, si le moment est bien choisi, si ce n’est pas trop tôt, si vous devez le faire par téléphone ou envoyer un e-mail…

A toutes ces questions, il n’y a pas de réponse unique. Tout dépend de ce qui s’est dit ou pas pendant l’entretien.

Si le recruteur vous a donné un délai d’attente de 15 jours par exemple, ce n’est pas la peine de le harceler tous les jours une fois sorti de l’entretien !

A l’inverse, si la question n’a pas été abordée pendant l’entretien et que vous n’avez pas pensé à la poser avant de quitter le recruteur, attendez quelques jours avant de vous jeter sur votre portable ou d’envoyer un e-mail. Relancez l’entreprise environ une semaine plus tard.

Dans tous les cas, un peu de patience, laissez-lui le temps de rencontrer tous les candidats avant de le recontacter !

Un e-mail permet de garder une trace de votre dernière relance !

Le plus : avoir les coordonnées directes du recruteur qui vous a reçu !

Pourquoi relancer un recruteur ?

Tout simplement pour savoir si l’entreprise va vous recruter pour le poste sur lequel vous postulez, pour vous organiser ou pour rebondir.

D'autres raisons peuvent vous amener à relancer une entreprise : vous avez passé plusieurs entretiens dont un a abouti. Vous hésitez encore dans votre choix. Vous n'avez pas envie qu'il vous passe sous le nez mais vous devez répondre rapidement...

En cas de courrier négatif, rappeler le recruteur pour connaître les raisons du refus peut vous permettre de recueillir des éléments précieux pour vos prochains entretiens !

Actualisé le 06/11/2018

Tous les évènements