Jeune et taxe d'habitation

jeunes et taxe habitation

Avoir son propre logement implique de payer la taxe d’habitation appelé couramment impôts locaux.  De quoi s’agit-il et qu'en est-il avec la réforme fiscale du gouvernement ?

Explications sur la taxe d'habitation

La taxe d’habitation est un impôt sur le logement que vous occupez au 1er janvier. Même si vous quittez votre logement en cours d’année vous restez imposable à l'adressevous habitiez au 1er janvier. Elle est due pour l'année et doit être payée courant octobre (mensualisation possible).

Vous n’avez aucune démarche à effectuer. Vous recevez par la poste votre avis d’imposition au cours du 3ème trimestre avec le montant à payer.

Quelques exceptions néanmoins en fonction du type de logement que vous occupez. Vous êtes exonéré de la taxe d’habitation si vous êtes logé :

  • en Résidences Universitaires gérées par le Crous
  • en Résidence pour étudiants analogues à celle du Crous (bien se renseigner au préalable)
  • en Résidence Habitat Jeunes
  • en chambre meublée chez un particulier

Les étudiants boursiers paient eux-aussi une taxe d’habitation !

Cependant, si vous avez des difficultés financières, n’hésitez pas à vous rapprocher du centre des finances publiques le plus proche de chez vous. Des étalements ou des abattements sont toujours possibles que vous soyez rattaché ou non au foyer fiscal de vos parents. 

La contribution à l'audiovisuel public ou redevance télé est à payer en même temps que la taxe d'habitation si votre logement est équipé d'un téléviseur (139 € en 2019).

Quid de la réforme fiscale du gouvernement et de la taxe d'habitation ?

La réforme fiscale prévoit la suppression progressive de cet impôt. Pour savoir si vous êtes concerné, consultez le simulateur sur le site impots.gouv.fr 

Actualisé le 26/06/2019

Tous les évènements