Logement locatif du parc privé : mode d'emploi

Logement locatif du parc privé : mode d'emploi

Le parc locatif privé correspond aux logements non gérés par les bailleurs HLM. Les logements appartiennent en majorité à des particuliers qui louent en direct ou passent par des agences… Tour d'horizon pour mieux comprendre !

Le logement locatif dans le parc privé est la plupart du temps plus cher que dans le logement social (bailleur HLM) mais il reste complémentaire à celui-ci et propose une offre plus importante de studios, T1, T2, T4… en vide ou en meublé.

A noter que les logements neufs loi Pinel sont attractifs pour les locataires qui bénéficient (sous conditions de ressources) d'un logement dont le loyer est inférieur au prix du marché. En contrepartie, les propriétaires peuvent  bénéficier d'une réduction d'impôt ! 

En quoi le logement dans le parc privé est-il différent du logement social ?

  • Le propriétaire choisit librement le locataire
  • Les prix des loyers sont un peu plus chers que dans le social
  • Vous devez monter un dossier par appartement (HLM : demande unique)
  • Vous avez des frais à payer si le propriétaire passe par un agent immobilier (à régler uniquement lors de la signature du bail).
  • Les loyers sont "libres" ou encadrés dans certaines communes.
  • La durée du bail peut être de 3 ans en logement vide, 1 an en meublé (ou 9 mois pour étudiants)
  • Le propriétaire peut résilier le contrat (en cas d’impayés, troubles de voisinage) mais aussi en cas de vente du logement ou pour y habiter (lui-même ou un proche).

Rechercher une location dans le parc privé

De nombreux professionnels (agences immobilières et syndics de biens immobiliers, chambre des notaires…) diffusent leurs annonces sur internet ou dans les journaux. Les particuliers ne passant pas par ces professionnels utilisent aussi ces mêmes supports pour louer leur logement.

Internet est un bon moyen pour trouver un appartement dans le parc privé surtout si vous êtes loin de la ville de vos recherches. Prenez le temps d'effectuer un premier tri et définissez vos critères avant de vous déplacer : budget, localisation, type de logement, commodités… Mais restez vigilants ! Ne vous fiez pas toujours aux photos présentées, ne foncez pas sur la première annonce mais prenez le temps de visiter appartements et maisons que l’on vous propose !

Dernier conseil : n’envoyez jamais d’argent pour réserver un logement

 

Actualisé le 11/06/2018

Tous les évènements

Dispositifs liés