Financer votre formation professionnelle

Dispositifs financement de formation professionnelle_Photo by Dmitry Ratushny on Unsplash

Vous êtes salarié, demandeur d’emploi et vous souhaitez suivre une formation professionnelle. Comment financer votre formation ? Selon votre statut et la formation envisagée, des aides existent. Quelques pistes.

Vous êtes salarié(e) : dispositifs de financement de formation 

Demander à suivre une formation requiert de la volonté, de la motivation et…de la patience : en effet, il vous faudra argumenter auprès de votre employeur et de l’organisme financeur pour « décrocher » l’aide à la formation et le droit de la suivre. De plus, l’employeur peut, pour des questions objectives d’organisation matérielle (nombre de salariés partis en formation en même temps, taille de l'entreprise, organisation du travail, etc) reporter votre demande.

 Des dispositifs existent pour financer tout ou partie de formation :

  • le plan de développement des compétences (ancien plan de formation entreprise) : proposé par l’employeur, en général tous les ans, pour vous permettre d’adapter votre poste à l’évolution technologique. Peut être en lien avec l'entretien annuel d'évaluation. Vous pouvez également prendre l‘initiative de suivre une formation prévue dans le plan de formation et en faire la demande à votre employeur. Un organisme incontournable : l’organisme qui gère la formation de votre branche professionnelle, l’OPCO, opérateur de compétences.
  • le projet de transition professionnelle (PTP) - CPF de transition (ancien CIF, congé individuel de formation) : la demande se fait à votre initiative auprès de l’employeur. Le dispositif vous permet de vous qualifier, d’évoluer sur votre poste de travail, de vous reconvertir.
  • le compte personnel formation (CPF) : vous suit tout au long de votre vie active, dès que vous avez 16 ans et que devenez salarié, apprenti. C’est un droit qui est maintenu également pendant vos éventuelles périodes de chômage.

En tant que travailleur intérimaire, vous bénéficiez aussi de la possibilité de suivre une formation rémunérée, sous certaines conditions. La demande est alors à effectuer auprès de l’entreprise intérimaire.

Dans tous les cas, dès que vous formulez une demande de formation, vous pouvez vous faire accompagner par un représentant du personnel (Comité social et économique) et/ou la direction des ressources humaines.

Vous êtes demandeur d’emploi : les financements pour suivre une formation

Le Conseil en Evolution Professionnelle (CEP) est une étape importante. Si c'est avec votre conseiller Pôle emploi que vous allez « bâtir » votre plan de formation et son financement, vous avez le droit d'arriver avec vos envies de formation et d'évolution professionnelle.

Le financement de votre formation va dépendre, en particulier :

  • de votre durée d’inscription à Pôle emploi,
  • de votre indemnisation,
  • de votre formation initiale (ou de l’absence de diplôme ou de qualification),
  • de votre âge,
  • de votre situation familiale…

Des actions de formations spécifiques peuvent être activées : formation conventionnée, action de formation pré-recrutement, aide individuelle à la formation, immersion professionnelle, aide à la reprise ou à la création d'entreprise… Renseignez-vous auprès de votre conseiller Pôle emploi.

labonneformation.pole-emploi.fr : site national d'aide à la recherche d'une formation et des financements possibles. Publics concernés : demandeurs d'emploi et salariés.

Et pourquoi pas l'alternance ?

Cours et travail en entreprise : attention, le rythme de l'alternance (contrat de professionnalisationcontrat d'apprentissage) demande organisation,  endurance et motivation ! Malgré tout, c'est une opportunité de vous former tout en travaillant, puisque vous devenez salarié à part entière.

Plus d'infos

Photo by Dmitry Ratushny on Unsplash

​Actualisé 16 juillet 2021

 

Tous les évènements

Dispositifs liés