Étudiants étrangers : démarches pour vous inscrire en formation

Étudiants étrangers en France_inscription étudiants étrangers en supérieur

Selon que vous êtes étudiant étranger originaire de l’Union européenne ou non, les procédures d’inscription en enseignement supérieur varient. Quelques points de repère.

Étudiants étrangers : s’inscrire en supérieur

  • Pour une inscription en première année d’enseignement supérieur, vous devez passer par Parcoursup, la plateforme d’admission post-bac si vous êtes européen.
  • Si vous êtes étudiant hors Union européenne, c’est la Demande d’admission préalable (DAP) que vous devez effectuer auprès du service culturel de l’Ambassade ou Consulat de France dans votre pays, en général entre le 15 novembre et le 22 janvier précédant l’année universitaire.

La DAP ne concerne pas les programmes d’échange, les masters ou les doctorats.

  • Pour une inscription en classe préparatoire, Institut universitaire de technologie, Brevet de technicien supérieur, écoles d’ingénieurs… : l’inscription directe auprès de l’école est possible. Toutefois, certaines pourront vous demander une pré-inscription sur Parcoursup.

Effectuez en simultané votre demande de visa long séjour avec la mention « étudiant » si vous êtes non européen.

Pour toute demande ou renouvellement de votre titre de séjour, la démarche peut désormais s'effectuer en ligne.

Pour une inscription en 2ème ou 3ème année de licence, en master ou en doctorat : adressez-vous directement à l’université concernée.

Des frais d’inscription sont à prévoir : renseignez-vous auprès de l’université ou de l’école concernée.

Formation en alternance pour les étudiants étrangers

En préparant un diplôme ou une qualification en apprentissage ou en contrat de professionnalisation, vous devenez salarié d’une entreprise.
Si vous êtes européen, vous bénéficiez de la libre circulation des travailleurs et  n’avez donc pas besoin d’effectuer une demande d’autorisation de travail.
En revanche, si vous êtes étudiant ou salarié hors Union européenne, vous devez faire une demande d’autorisation de travail auprès de la Direccte et/ou posséder le titre de séjour l’incluant.

Pour les mineurs alternants, il suffit simplement de l’autorisation de travail

À noter qu’un visa court séjour, s’il ne vous permet pas de travailler, vous autorise toutefois à suivre une formation courte ou un stage en France si vous êtes ressortissant non européen.

La reconnaissance de vos diplômes étrangers

Contactez le centre Enic-Naric pour vous informer sur les procédures et démarches à effectuer pour demander la reconnaissance de vos diplômes étrangers en France.

Plus d’infos

Photo libre : Pixabay

 

Tous les évènements