Se déplacer

Calculez votre itinéraire avec

Destineo - itinéraires Pays de la Loire

 

Sites incontournables

L'Apprentissage Anticipé de la Conduite (AAC)

La conduite accompagnée - AAC

L’Apprentissage Anticipé de la Conduite appelée bien souvent conduite accompagnée peut démarrer dès 15 ans. Formation théorique, heures de conduite, choix du tuteur… certaines obligations et étapes sont à respecter. Explications.

L’Apprentissage Anticipée de la Conduite : comment ça se passe ?

Vous devez vous inscrire à l’auto-école de votre choix puis :

  1. Obtenir le code de la route (valable 5 ans) et suivre 20h de conduite minimum avec un moniteur avant d’être « lâché » sur les routes avec votre accompagnateur.
  2. Participer aux rendez-vous pédagogiques avec votre accompagnateur et le moniteur d’auto-école pour faire un point. Celui-ci se fait avant de commencer la conduite accompagnée, à mi-parcours puis en fin de conduite accompagnée une fois les 3000 km effectués.
  3. Parcourir au moins 3000 km sur une durée d’1 an minimum avant de vous présenter à l’examen pratique. Attention, même si vous réussissez l’examen à 17 ans ½ vous ne pourrez conduire seul(e) que le jour de vos 18 ans !

Vous pouvez conduire uniquement sur le territoire français.

Les obligations de l’accompagnateur

  • Etre titulaire du permis B depuis au moins cinq ans. Il est possible pour l'élève d'avoir plusieurs accompagnateurs dans ou hors du cadre familial : père, mère, oncle, ami, patron…
  • Contacter sa compagnie d’assurance pour ajouter sur son contrat le nom de l’élève. L'assureur peut refuser si l'accompagnateur a commis des infractions graves.
  • Ne pas avoir fait l'objet d'une annulation ou d'une invalidation du permis de conduire dans les 5 années précédentes.
  • Participer aux RDV pédagogiques

Apposez à l'arrière de la voiture l'auto-collant "Conduite accompagnée" !  Et emportez toujours avec vous le livret délivré par l’auto-école pour y noter les kilomètres parcourus, la date, le type de route... Celui-ci fait le lien entre le moniteur, le candidat et l’accompagnateur.

Les avantages de la conduite accompagnée

  • Les jeunes sont plus expérimentés : les statistiques montrent qu'il y a moins d’accidents chez les jeunes ayant suivi la conduite accompagnée. En effet, l’AAC permet d’acquérir de la confiance en soi, plus de réactivité et une meilleure anticipation des dangers de la route.
  • La période du permis probatoire est réduite à 2 ans (3 ans pour les autres sauf formation post-permis de 7h).
  • En matière d’assurance, la surprime « jeune conducteur » est moins élevée.

Plus d’infos

Conduite supervisée, conduite encadrée retrouvez les différentes formes de conduite accompagnée.

Actualisé le 19/03/2019

Crédits photo : ©iStock.com/lisafx

Tous les évènements

Dispositifs liés