Le projet de volontariat du Corps Européen de Solidarité (CES) en détails

Le projet de volontariat du Corps Européen de Solidarité (CES) est une action de mobilité européenne. Il permet aux jeunes s de s'engager au sein ou en dehors de l’Union Européenne dans une structure publique (ONG, association, collectivité...) ou privée pour une durée de 2 à 12 mois.

Le projet de volontariat du CES, accessible à tous les jeunes de 18 à 30 ans

Si vous avez entre 18 et 30 ans et que vous résidez légalement dans un pays participant au programme, vous pouvez tenter l’aventure du volontariat du CES ! Le grand plus de ce dispositif, c’est qu’aucun critère de formation, de diplôme ou de niveau de langue n’est requis. La seule condition pour partir est d’être motivé pour découvrir un autre pays et une nouvelle culture, et surtout d’avoir envie de s'engager au bénéfice d’un projet de solidarité.

Des missions de volontariat du CES variées

Vous exercerez une mission de solidarité dans une structure privée ou publique : aide à la personne, lutte contre les discriminations, art et culture, insertion sociale, handicap, sport, protection de l’environnement, etc…

L’intérêt de ces activités est qu’elles doivent être utiles à la communauté d’accueil, tout en permettant au volontaire d’acquérir des compétences sociales, techniques et personnelles.

Pour connaître les structures qui envoient les jeunes en volontariat, consultez l'article Structures de soutien du volontariat du CES en Pays de la Loire.

Attention, ayez en tête que ce volontariat n’est pas un stage d’étude, ni un emploi rémunéré, ni un séjour linguistique,…. Vous avez le statut de volontaire et êtes engagé au service de la société, avec un contrat formalisé.

Quelle est la durée d’un séjour ?

Il existe deux types de volontariat, l’un permettant de partir pour une courte durée (de 2 semaines à 2 mois) et l’autre pour une durée plus longue (de 2 à 12 mois). Le volontariat de courte durée est plutôt destiné aux jeunes qui rencontrent certaines difficultés (handicap, problèmes d’insertion, décrochage, etc.…).

Un programme pris en charge par l’Union européenne

Le volontariat du Corps Européen de Solidarité est pris en charge en quasi-totalité par les organisations d’envoi et/ou d’accueil qui reçoivent de la Commission européenne une subvention couvrant une partie des frais : transport aller-retour, hébergement, nourriture, assurance,… Seule une participation aux frais de voyages peut être demandée au volontaire.

Une fois sur place, le volontaire perçoit également de l’argent de poche : le montant varie selon le coût de la vie dans les pays. Il bénéficie également d’un tutorat tout au long de son séjour.

Consultez l'article Les Démarches pour partir en volontariat du CES pour connaître les étapes à effectuer avant le départ.

Un outil de reconnaissance : le Youthpass

Tous les volontaires ayant terminé leur volontariat reçoivent un certificat, le "Youthpass" qui est délivré par la structure d’accueil. Avec cet outil, la Commission européenne permet la reconnaissance et la valorisation de ce volontariat comme une expérience éducative et une période d’apprentissage non-formel.

Plus d'infos

  • Direction Régionale Jeunesse, Sports et Cohésion Sociale
Correspondant régional du programme « Erasmus+ Jeunesse & Sport»
Catherine LIABASTRE
catherine.liabastre@drjscs.gouv.fr
Direction Régionale Jeunesse, Sports et Cohésion Sociale
MAN - 7 rue René Viviani - 44200 NANTES
Tél. : 02 40 12 80 00

Crédits photo : CC BY-NC-ND - European Parliament

Actualisé en octobre 2018

Tous les évènements

Dispositifs liés