Démarches administratives pour venir étudier en France

Etudiants étrangers en France_Venir suivre ses études en France_Banlon1964 - CC BY-NC-ND

Vous êtes originaires d'un pays étranger et souhaitez venir étudier en France ? Quelles sont les démarches pour vous inscrire dans les écoles et obtenir, selon les cas, une bourse d'études ?

Etudiants étrangers : quel titre de séjour ?

Etudiants européens

Si vous êtes ressortissant européen, vous bénéficiez du principe de libre circulation et d’installation (espace Schengen). 

Pour venir étudier, il vous faut simplement être en possession de votre passeport ou tout titre d’identité en cours de validité. Durée de séjour : de 4 mois à 1 an.

Au-delà de 5 années, vous pouvez demander si vous le souhaitez un droit de séjour permanent.

Etudiants non européens

La mention « Etudiant-concours » vous permet, si vous êtes étudiant étranger, de venir en France pour passer un concours ou un examen d’entrée dans un établissement d’enseignement supérieur.

Si vous êtes mineur, vous n'avez pas à détenir de titre de séjour.

Remise par la Préfecture dans les 2 mois après votre arrivée en France, sur présentation d’un visa long séjour. Valable 1 an. La mention "étudiant" peut y figurer.

A titre indicatif, c'est une carte sur laquelle peuvent également figurer les motifs suivants :

  • visiteur,
  • stagiaire,
  • salarié, dont salarié temporaire, saisonnier, en mission…,
  • scientifique-chercheur,
  • artiste,
  • autre mention possible : vie privée et familiale (qui donne aussi le droit de travailler).

Ces titres de séjour vous donnent également la possibilité de voyager sans visa dans tout l’espace Schengen (26 pays européens).

Etudiants étrangers : s'inscrire dans le supérieur

Pour une inscription en première année d'enseignement supérieur, vous devrez vous pré-inscrire à partir du 15 janvier 2018 sur la plateforme Parcoursup. Vous êtes concerné(e)s si vous êtes :

  • étudiants européens 
  • étudiants étrangers non-européens ayant obtenu votre baccalauréat français dans un lycée de l’Agence Française pour l’Enseignement Français à l’Etranger (AEFE).
  • étudiants non-européens qui souhaitez vous inscrire en première année dans un établissement non concerné par la Demande d'Admission Préalable (DAP) : Instituts Universitaires de Technologie (IUT), les sections de techniciens supérieurs (STS) et les classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE).

La demande d'admission préalable (DAP) vous concerne si vous êtes non européens et souhaitez vous inscrire en 1ère année de l'Université. Pour l'année universitaire 2018/2019, les démarches débutent dès le 15 novembre 2017.

Les services universitaires d'information et d'orientation (SUIO) peuvent vous informer sur l'organisation de l'enseignement supérieur en France : filières de formation et coordonnées des écoles et universités, modalités d'inscription, ...

Etudiants étrangers : faire une demande de bourse 

Vous suivez vos études dans un établissement supérieur, habilités à recevoir des boursiers, contactez le Centre régional des oeuvres universitaires (CROUS) pour effectuer une demande de bourse. Cette demande vous concerne si vous êtes :

  • domicilié(e) en France depuis au moins 2 ans et si votre foyer fiscal de rattachement est situé en France depuis au moins 2 ans.
  • de nationalité d’un des États membres de l’Union Européenne ou d’un État membre de l’Espace économique européen et si vous justifiez de cinq ans de résidence régulière en France ou d’un degré d’intégration suffisant.
  • réfugié ou apatride, reconnu par l’Office français de protection des réfugiés et apatrides (OFPRA)

D'autres aides pour financer les études existent : prix, fondations... Renseignez-vous.

La reconnaissance de vos diplômes étrangers

Contactez le centre Enic-Naric pour vous informer sur les procédures et démarches à effectuer pour demander la reconnaissance de vos diplômes étrangers en France.

Etrangers : votre vie quotidienne en France

Une fois les démarches liées à votre titre de séjour effectuées, qui contacter pour les questions relatives :

  • au logement : la Caisse d’Allocations Familiales (CAF). Aides, démarches pour recevoir les aides sociales…
  • à la santé : la Caisse d’assurance maladie. Vous recevrez votre Carte vitale, qui vous sera demandée chez le médecin, dans les laboratoires d’analyses médicales, pour la radiologie, lors de votre entrée à l’hôpital, …
  • à l’inscription dans les écoles pour les enfants et jeunes de moins de 16 ans, les activités culturelles et sportives, l'information sur les transports... : la mairie de votre nouveau lieu d’habitation.
  • à l’emploi et à la formation professionnelle : Pôle Emploi, le réseau EURES, la Mission locale si vous avez entre 16 et 25 ans.

N'hésitez pas à constacter les associations d'étudiants étrangers : vous retrouvez leurs coordonnées sur les sites des universités. 

livret_venir-vivre-en-france.pdf

Crédits photo : Banlon1964 - CC BY-NC-ND

Création décembre 2017

 

 

 

 

 

 

 

Tous les évènements