Coopératives Jeunesse de Services : une expérience de travail pour mineurs

Coopératives Jeunesse de Services : une expérience de travail pour mineurs

Les Coopératives Jeunesse de Services - CJS ouvrent la voie de l’entrepreneuriat aux jeunes mineurs le temps d’un été. Explications sur ces expériences de travail collaboratif pour de jeunes créateurs en herbe !

Une Coopérative Jeunesse de Service c’est quoi ?

La CJS est un projet d’éducation à la coopération et à l’autonomie par le travail.  Concrètement les jeunes se rassemblent autour d’un projet collectif et s’organisent en entreprise en se répartissant les tâches et  les responsabilités. L’enjeu est de créer votre propre job d’été. Pas de panique, vous êtes accompagnés par des animateurs pour avancer dans vos démarches !

L’intérêt à participer à cette expérience est le premier pas vers l’entrepreneuriat et la vie active. Vous plongez dans la vie d'une entreprise ! Vous gagnez des notions de solidarité et de démocratie, de vie en groupe, de responsabilisation, de développement de compétences professionnelles…

En Pays de la Loire plusieurs projets CJS sont menés l'été. On peut citer les villes de St Herblain, St Sébastien sur Loire, Communauté de communes d’Erdre et Gesvre, Rezé, Trélazé et Laval.

Renseignez-vous dès le printemps pour savoir si l'expérience est renouvelée pour cette année encore et pourquoi pas vivre cette belle aventure !

Qui peut intégrer une CJS ?

La Coopérative Jeunesse de Services s’adresse aux 16-18 ans. Chaque groupe de 12 à 15 jeunes s’organise, gère et expérimente sa propre coopérative de travail.

Chaque jeune signe un contrat de travail avec la Coopérative d’Activités et d’Emploi (l’Ouvre-Boîtes 44, Coodémarrage ou CDP 49).

Comment fonctionne une CJS ?

Vous réalisez des prestations de services, des petits travaux aux particuliers et aux entreprises locales tels que la tonte de la pelouse, le désherbage, le lavage de voitures, des petits travaux de peinture, l’entretien ménager…   pendant la période estivale. 

Vous organisez la communication, la prospection, la gestion, vous prenez des décisions collectives… comme si vous étiez une véritable entreprise. Vous êtes tout simplement confronté à la réalité d’une entreprise.

Les revenus dégagés par le fruit du travail collectif s’élèvent en général entre 100€ et 250€ net par jeune pour les deux mois d’été.

Plus d'infos

 

Tous les évènements

Dispositifs liés