Partir en camping quand on est mineur

Partir en camping quand on est mineur

L'été est là et avec vos copains vous vous dites que vous partiriez bien en vacances ensemble ! Après avoir fait le tour des organismes de colo, vous réalisez que c'est un peu tard et qu'économiquement le camping, c'est bien aussi ! Mais quand on n'a pas encore 18 ans, comment ça se passe ?

Faire du camping quand on est mineur

En tant que mineur, vos parents doivent rédiger et signer une autorisation parentale et il est important que vous ayez sur vous une pièce d'identité. Cependant, chaque camping a son règlement intérieur.

Un camping peut donc, en plus de l'autorisation parentale, exiger par exemple :

  • qu'au moins un des responsables légaux vienne pour l'installation et le jour du départ
  • ou encore la présence d'un majeur sur toute la durée du séjour
  • voir même refuser

Une assurance responsabilité civile vous est généralement demandée ainsi que la copie de la pièce d'identité de votre responsable légal.

Il vous faut donc l'accord de vos parents de vous laisser partir en camping avec vos copains. Pour cela, il va falloir les rassurer et leur prouver que vous savez être responsable et débrouillard... Prenez le temps d'en discuter avec eux et d'échanger sur leurs réticences et vos envies. Ayez également en tête que le camping, même si ce n'est pas cher, ça a un coût. Vous pouvez d'ailleurs envisager de travailler pour vous financer vos vacances !

Trouver le camping qui vous correspond

Partir à l'aventure avec les ami(e)s, c'est chouette. Mais pour que ça se réalise, il va falloir s'organiser !

Déjà, trouver une destination. Pensez à ce que vous souhaitez faire et découvrir, mais également au côté pratique. En effet, il va falloir s'y rendre et une fois sur place accéder facilement à la plage par exemple, aux commerces, etc. N'hésitez pas à envisager plusieurs destinations pour vous donner le plus de chance de réaliser votre projet !

Une fois les destinations ciblées, il faut trouver le camping et ça, ce n'est pas une mince affaire en tant que mineur. En effet, il va falloir faire le point sur vos envies et vos moyens (surtout financiers ! ) :

  • emplacement avec ou sans eau et électricité : ne vous en faites pas, dans tous les campings il y a des sanitaires avec lavabos, WC, douches et surtout des prises pour recharger vos portables.
  • un camping avec ou sans piscine et autres prestations
  • les tarifs et vos budgets respectifs : partir en groupe inclue prendre en compte chacun et donc, soit se mettre d'accord sur de la proportionnelle (chacun met ce qu'il peut et vous faites une cagnotte pour l'ensemble du séjour) soit vous mettez tous la même somme et dans ce cas, il faut se baser sur celui qui a le plus petit budget.

Après une petite recherche internet, vous voilà avec une liste de campings susceptibles de vous plaire. Il va alors falloir les contacter un a un pour comparer en s'informant sur les prix, l'environnement, le fonctionnement du camping (horaires, prestations, services, etc.) et bien sûr, préciser que vous êtes un groupe de mineurs.

L'été étant déjà bien installé, ça va sûrement être compliqué... Mais rien ne vous empêche d'essayer !

Les indispensables pour faire du camping

C'est bon, vous avez votre autorisation parentale en poche, le camping est réservé et vous avez même le moyen de transport pour vous y rendre... Reste à ne rien oublier pour vraiment en profiter !

  • Le matériel de camping
    • Pour dormir : une ou plusieurs tentes en fonction du nombre que vous êtes, un duvet et un tapis de sol par personne et des lampes de poche. Des vêtements en boule dans la house du duvet pourront toujours faire office d'oreillers !
    • Pour cuisiner : un réchaud, une casserole, une poêle, des assiettes, des couverts et des verres. Si votre moyen de locomotion vous le permet et que l'un de vous à une table et des tabourets chez lui, ça peut être pratique... Sinon, un grand tissu en guise de nappe, c'est bien aussi !
    • Pour manger : huile, vinaigre, sel, poivre, etc. et achetez avant votre départ conserves, pâtes, chocolat, café, boissons et autres aliments qui ne se conservent pas au frais afin de ne pas avoir trop de dépenses à faire sur place, car généralement, les prix des magasins sur les lieux touristiques sont gonflés. Pensez également à l'essuie-tout et aux sacs poubelle.
    • Pour la vaisselle : une bassine, un produit vaisselle, une éponge et des torchons.
  • Les produits d'hygiène : papier toilette, serviette de toilette, savon, crème solaire et votre trousse de toilette
  • Une trousse de premier secours : quelques pansements, du désinfectant, des ciseaux, une pince à épiler, des cachets pour la tête, des préservatifs et selon vos besoins, anti-moustiques, protections hygiéniques. Si vous avez un traitement, pensez bien à prendre la prescription médicale avec vous et à informer vos copains, on ne sait jamais !
  • Des vêtements : chauds pour les soirées, légers pour la journée et surtout adaptés à votre destination (maillot de bain et casquette par exemple)... Prenez l'essentiel, pas besoin de trop s'encombrer surtout qu'il faudra que votre sac ou valise tienne dans votre tente !
  • Les autres indispensables : portables, chargeurs et une sacoche ou un petit sac pour garder toujours sur vous papiers d'identité et argent car il vaut mieux ne pas laisser d'objet de valeur dans votre tente.

Cette liste n'est pas exhaustive, n'hésitez pas à la compléter, mais attention, au camping et sans voiture, on ne peut pas tout stocker, il faut faire des choix !

Des Centre d'Information Jeunesse peuvent vous accompagner pour réaliser votre projet de vacances voire à les financer en contrepartie d'un engagement bénévole. Certains proposent même des kits camping... Renseignez-vous !

Tous les évènements

Dispositifs liés