Etre volontaire en France

En tant que volontaire, vous avez un statut différent de celui de bénévole ou salarié. Vous vous engagez de façon formelle à travers un contrat d'une durée limitée et dans le cadre d’une mission d’intérêt général. En contrepartie de cet engagement, vous recevez une indemnité.

L’engagement en volontariat est à durée limitée et en principe à temps plein, dans le cadre d’une mission d’intérêt général. Le plus souvent, les volontariats sont à vocation humanitaire, social, sportif, culturel... Le volontaire est une personne qui aide les autres sans avoir la moindre intention de profit personnel. Il perçoit une indemnité qui n’est pas assimilable à un salaire car il n’a pas le statut d’employé.

Trois dispositifs principaux de volontariat existent en France : le service civique, le volontariat de sapeur-pompier, et le service volontaire citoyen dans la police nationale.

Engagez-vous en service civique

Le service civique est ouvert aux jeunes de 16 à 25 ans pour une durée de 6 et 12 mois avec 24 heures minimum de travail hebdomadaire. Ce dispositif vous permet de réaliser une mission au service de l’Etat, d’une association, d’un établissement scolaire ou d’une collectivité territoriale. Vous pouvez le réaliser en France ou à l’étranger.

Voici quelques exemples de missions : accompagnement des jeunes dans leur scolarité, sensibilisation de la population au respect de l’environnement, aide aux personnes âgées dans leur quotidien, participation à des chantiers de restauration de sites historiques,…

La mission est indemnisée 577,08 € par mois : 470,14 € sont pris en charge par l’Etat, complétés au minimum à hauteur de 106,94 € par l’organisme d’accueil. Cette indemnité peut être majorée de 106,38 € sur critères sociaux.

Retrouvez toutes les informations et l’actualité du Service Civique sur le site national du Service civique ainsi des offres en Pays de la Loire sur le site infos-jeunes.

Devenez sapeur-pompier volontaire

Être sapeur-pompier volontaire est un engagement quotidien et de long terme en parallèle de vos études ou emploi, et qui nécessite de se rendre disponible en faveur du secours d’urgence (lutte contre des incendies, assistance aux personnes,…). Par opposition aux pompiers professionnels, les sapeurs-pompiers volontaires ne sont pas rémunérés, mais seulement indemnisés (7,66€ de l’heure).

Pour être sapeur-pompier volontaire, il faut être âgé de 16 ans et il n’est pas obligé d’être de nationalité française. Si vous avez moins de 18 ans, une autorisation parentale est nécessaire. Il faudra également remplir des conditions d’aptitude physique et médicale adaptées aux missions exercées.

Les sapeurs-pompiers volontaires sont engagés pour une période de 5 ans, tacitement reconduite. Ils bénéficient d’une formation initiale à la suite de leur engagement, adaptée aux missions exercées dans leur centre de secours, puis d’une formation continue et de perfectionnement tout au long de leur carrière.  Ils bénéficient aussi d’une forme de retraite non professionnelle lorsqu’ils cessent leur activité.

Pour vous engager, envoyez votre candidature au Service Départemental d'Incendie et de Secours (SDIS) de votre département. Coordonnées sur le site des Sapeurs-pompiers de France.

Le volontariat dans la police nationale

Le ministère de l’Intérieur a créé le Service volontaire citoyen (SVC) dans la police nationale, avec pour objectif de mobiliser des personnes qui veulent exprimer leur citoyenneté, aux côtés de la police nationale. Les missions peuvent être diverses : sensibilisation au respect de la loi, médiation sociale, accueil du public et des victimes, prévention dans des établissements, animation de session de sécurité routière,…

Si vous êtes citoyen de l'Union européenne ou que vous résidez régulièrement en France depuis au moins 5 ans, et que vous êtes agé de 17 ans minimum, vous pouvez réaliser un SVC. La participation au Service volontaire citoyen ne vous confère aucun pouvoir de police mais n’exclut pas, dans certains cas, la possibilité d’un défraiement des coûts engendrés à l’occasion de l’exercice du service.

L'engagement est valable un an et renouvelable par tacite reconduction. La durée des missions est variable en fonction des besoins et de vos disponibilités. L’engagement peut être rompu à votre initiative ou à celle de l’administration. Si vous souhaitez vous engagez, les dossiers d'inscription peuvent être retirés dans les commissariats de police ou téléchargés sur le site du ministère de l'intérieur.

Découvrez le service militaire volontaire

Le Service militaire volontaire (SMV) est à destination des jeunes de 18 à 25 ans qui sont sans qualifications et éloignés de l'emploi. Engagés pour une durée de 6 à 12 mois, les jeunes volontaires suivent une formation civique et citoyenne, une remise à niveau scolaire et peuvent éventuellement passer le permis de conduire. Ils ont également la possibilité de suivre une formation professionnelle avec des périodes de stage. La mission est indemnisée 313€ net ou 615€ net par mois (en fonction de l'engagement) et le jeune est nourri et logé en caserne.

Crédits photo : ©iStock.com-Cylonphoto

Tous les évènements

Dispositifs liés