S'engager

Rechercher une activité

Sites incontournables

Comment valoriser son expérience de volontariat ?

Valoriser votre expérience volontaire est une manière de la mettre au service de votre projet personnel. Derrière l’aspect altruiste de votre expérience, vous démontrez des qualités personnelles mais aussi des compétences qui peuvent être indirectement transposables dans le milieu professionnel.

Faites le bilan de votre expérience volontaire

Votre engagement volontaire est une activité constructive qui nécessite de faire le bilan, tant au niveau personnel (savoir-être, qualités développées,…) que professionnel (catégories de compétences, actions développées, degré d’acquisition des compétences,…). Ce bilan peut vous amener à une prise de conscience de tout ce que vous avez acquis, le plus souvent par des apprentissages informels, et de le justifier à l’oral comme à l’écrit.

Pour faciliter la valorisation de votre volontariat dans votre parcours professionnel, l’accompagnement par une organisation (Mission locale, Maison de l'emploi,...) ou par votre structure d’accueil peut s’avérer utile. Celle-ci peut aussi vous remettre à la fin de votre volontariat une attestation (obligatoire dans le cas du service civique) qui décrit la nature des missions réalisées.

Etablissez des liens avec vos études

Les missions réalisées durant votre volontariat vous ont peut-être permis l’acquisition de connaissances et de compétences relevant de votre cursus scolaire actuel ou à venir.

Dans ce cas, demandez la validation de vos activités auprès de votre établissement en fournissant l’attestation de votre volontariat, ainsi que le document délivré par l’Etat dans le cadre d’un service civique. En effet, celui-ci est reconnu par les établissements du supérieur qui peuvent accorder aux volontaires des ECTS (European Credits Transfer System) ou des dispenses de certains enseignements ou stages.

Cette validation des compétences acquises dans le cadre du Service Civique est laissée à la libre appréciation des établissements. Sachez donc que cela ne fonctionne pas partout.

Le volontariat comme valeur ajoutée dans votre recherche d’emploi

Pour les recruteurs, l’investissement en tant que volontaire est généralement bien perçu et pris en compte dans une candidature. C’est pourquoi il faut faire apparaitre de façon appropriée les missions réalisées ainsi que les compétences développées dans son CV. Certaines associations (AFEV, Animafac, l'Institut de l'Engagement pour les services civiques…) peuvent vous aider à présenter au mieux les compétences acquises lors de votre engagement. Votre attestation de volontariat peut également vous servir lorsque vous recherchez un emploi.

Le service civique tend quant à lui à être de plus en plus reconnu par les entreprises. Certaines grandes entreprises (Casino, Axa, EDF, IBM,…) se sont déjà engagées auprès de leurs services de ressources humaines pour faire reconnaitre le service civique comme un atout sur un CV et dans le parcours d’un jeune.

Des outils pour la reconnaissance de votre volontariat

Certains outils peuvent vous aider à valoriser votre expérience de volontariat. Sachez que certains réseaux, régions ou communes ont leurs propres outils pour valider les expériences vécues en volontariat.

Après un SVE ou un Service Civique, vous pouvez candidater à l'Institut de l'Engagement, qui peut vous aider à concrétiser vos projets tels que la reprise d'étude, la recherche d'emploi, ou la création d'activité professionnelle ou associative.

Dans le cadre d’un Service volontaire européen (SVE), vous pouvez rendre compte de vos compétences acquises dans le Youthpass qui est un outil de validation et de reconnaissance de l’apprentissage non formel. Pour toute autre expérience éducative ou de formation effectuée dans un pays européen, il existe le Passeport de compétences Europass qui vous permet de définir les compétences et qualifications développées. 

Crédits photo : ©iStock.com-javarman3

Actualisé le 30/06/2017

Tous les évènements