Chantiers de jeunes bénévoles : en route vers l'aventure !

Conjuguant valeurs humanistes, rencontres entre les cultures et missions au service de l’intérêt général, les chantiers de jeunes bénévoles en France ou à l’étranger sont des expériences collectives uniques.

Avant tout : un engagement individuel… puis collectif

S’inscrire pour participer à un chantier de jeunes est une démarche volontaire. Comme vous participerez à hauteur de 6h par jour, il est important de le choisir en lien avec vos envies et éventuellement avec vos projets futurs (études, travail, …).

Le chantier dure environ 2 à 3 semaines, en France ou à l’étranger, avec d’autres jeunes, souvent de nationalités étrangères. La dimension sociale et humaine est omniprésente : avec les bénévoles, les encadrants et animateurs du chantier, mais aussi la population locale. Un chantier de jeunes bénévoles, c’est donc avant tout une rencontre interculturelle, même pour ceux qui se déroulent en France.

Les missions du chantier peuvent être dans des domaines variés : sauvegarde et promotion du patrimoine ou de l’environnement, restauration de bâtiments, organisation d’un festival,… L’objectif étant de réaliser ensemble un projet utile à la collectivité.

Attention, un chantier bénévole n’est pas une mission humanitaire, ni un séjour en centre de vacances, ni un séjour linguistique, ni un job d’été.

Quel est le fonctionnement des chantiers de jeunes bénévoles ?

Tout jeune à partir de 14 ans peut participer à un chantier bénévole en France, et à partir de 16 ans dans quelques pays d’Europe. Mais de nombreux chantiers sont uniquement ouverts à partir de 18 ans.

S’il n’est pas nécessaire d’avoir une formation, votre motivation et ouverture d’esprit seront des éléments clés de la réussite du chantier. Sur place, des organisateurs accueillent et « forment » les nouveaux arrivants (objectifs du chantier, outils, intendance et participation aux tâches liées à la vie en collectivité,…). La langue commune sur les chantiers est l'anglais, mais sa maîtrise n'est pas obligatoire.

La majorité des chantiers se déroule en Juillet et Août et dure généralement de 2 à 3 semaines (certains chantiers plus longs peuvent durer jusqu'à 3 mois). Il arrive que certains organismes et associations en proposent durant l’année, les week-ends et petites vacances scolaires. La durée hebdomadaire de travail varie entre 20 et 30 heures par semaine pour les mineurs et entre 30 et 35 heures pour les majeurs.

S’agissant de bénévolat, les participants ne sont pas rémunérés. Une participation financière peut être demandée pour couvrir l’adhésion à l’association, la pension complète et l’assurance. Autonomie oblige, vous devez organiser et financer vous-même votre voyage jusqu’au site du chantier.

Certaines collectivités (villes, départements,…) fournissent des aides à la mobilité.  Renseignez-vous directement auprès d’elles. Certains chantiers acceptent également les bons des Caisses d’Allocations Familiales pour les mineurs.

Comment participer à un chantier de jeunes bénévoles ?

En France, la plupart des associations organisatrices de chantiers sont regroupées au sein du réseau Cotravaux. Pour des chantiers de jeunes bénévoles à l’étranger, renseignez-vous avant de partir sur les conditions d’accueil, le contenu du projet et de la mission, la couverture sociale,… mais aussi sur la situation du pays. 

Plus d'infos

Crédits photo : ©iStock.com-littleny

Tous les évènements

Dispositifs liés