S'engager

Sites incontournables

Association : trouver des financements

Les financements_©2happy/stockvault.net

Pour fonctionner et mener à bien ses projets, une association a besoin de financements. Elle peut recevoir des subventions, des dons, ou s’autofinancer… les ressources sont diverses et répondent à certaines règles.

La cotisation de ses membres ou la rémunération de ses activités ne suffisent pas la plupart du temps à une association pour survivre. Elle a très souvent recours à des subventions, à du mécénat, à des dons… pour équilibrer son budget parce qu'elle organise une manifestation sportive, un festival, parce qu'elle a besoin d’un soutien à l’investissement… Les ressources varient en fonction du type de l’association et de son objet.

Un conseil : si possible, variez les financements ! La baisse de subvention ou le désengagement de l'un des financeurs ne mettra peut être pas totalement en péril la vie de votre association !

Les Principaux types de financement

L’autofinancement

Ce sont les recettes liées à l’organisation d’évènements sportifs/culturels, les ventes, les cotisations/adhésions des membres de l’association.

Les subventions publiques

Les subventions publiques peuvent être octroyées pour une action précise, un projet spécifique...

Pour recevoir des subventions de l’Etat, d’une Mairie, du Conseil Départemental, du Conseil Régional, d’un établissement public local … l’association doit être déclarée. L’aide apportée peut aussi se traduire en nature : fournitures de biens, mise à disposition de locaux, de personnels…

Vous pouvez directement déposer en ligne un dossier de demande de subvention auprès d'une administration d'État.

Le Mécénat et le parrainage

Avoir recours au mécénat implique une aide sous une forme discrète : il n’y a pas de contrepartie publicitaire, seulement la citation du nom du mécène aux opérations réalisées par l’association. En revanche, le parrainage est un soutien dont le « sponsor » via une opération de nature commerciale va retirer un bénéfice direct.

Dans les deux cas, l’entreprise qui y consent obtient des avantages fiscaux !

Une association déclarée ou reconnue d’utilité publique peut emprunter auprès d’une banque, des collectivités publiques. Elle peut également recevoir un don manuel c’est-à-dire en mains propres (argent, outils, ordinateurs…). Les donateurs bénéficient là aussi de réductions fiscales.

Plus d’infos

  • Sur la gestion quotidienne d’une association, la recherche de subventions auprès du Centre de ressources et d’information des bénévoles – Crib.

  • A lire : le guide d’usage de la subvention 2016 

Crédits photo : © 2happy / stockvault.net

Tous les évènements

Dispositifs liés