Université : comment se réorienter en cours d’année ?

Université_Réorientation

Décrocher à la fac : aucune fatalité, il faut en comprendre les raisons pour mieux rebondir. Le SUIO vous accompagne.

Le décrochage à la fac : commencez par analyser les raisons

Au lycée, on est encadré, voire très encadré : dans le travail à fournir, les méthodes pédagogiques… Et même si le lycée prépare quand-même, malgré tout, à être plus autonome, l’arrivée en fac peut perturber certains.Nouveau rythme, nouvelle organisation, confusion (parfois) entre autonomie et liberté, amphis surpeuplés… pas facile non plus de se faire de nouveaux amis ? Echec aux 1ers examens, manque de clarté dans les débouchés professionnels ?

Bref, les raisons de « lâcher prise » peuvent être multiples, mais ne prenez pas cela comme un échec. Toute année est riche en nouveautés !

Rebondissez le plus tôt possible et sachez que la fac est là aussi pour vous accompagner.

Rebondir et se réorienter : redevenir maître de son orientation avec le SUIO

En début d’année, le SUIO -  Service d’Information et d’Orientation de l’Université, passe dans les amphis pour se présenter. Son rôle et ses missions : accueillir, informer et orienter les jeunes avant l’entrée en université, mais surtout proposer des services d’accompagnement en cours de cursus. Il vous aide à comprendre pourquoi cette 1ère année ne fonctionne pas et à faire le point sur les raisons (les vôtres ! ) qui vous font décrocher.

Certains SUIO proposent, dès le mois d’octobre et jusqu’en janvier, des réunions et entretiens : lors de ces réunions, les étudiants remplissent un dossier, qui permet ensuite aux conseillers, à la fois de poser un diagnostic sur le degré de décrochage et de proposer un accompagnement adapté à votre situation.

A l’université de Nantes, ce dispositif est appelé « réunions info-tests ».

Ensuite, chaque étudiant est accompagné individuellement et une réponse adaptée lui est apportée.

Des stages peuvent également venir compléter votre information sur de nouvelles filières et d’autres métiers. N’hésitez pas à  demander les modalités auprès du SUIO. Certes, vous aurez à trouver l’entreprise ou les entreprises par vous-mêmes, mais toute expérience est bonne à prendre.

Se réorienter en supérieur : des passerelles entre filières

La plupart des universités proposent dorénavant des passerelles entre les filières. C’est pourquoi, il est conseillé, même quand vous savez que vous allez vous réorienter, de continuer à assister aux cours et à passer les examens, au maximum. Cela viendra enrichir vos expériences et compétences. Vous restez ainsi « mobilisés » sur du travail à fournir.

Les passerelles, selon les universités, peuvent vous faire intégrer, en cours d’année, une autre 1ère année dans un autre domaine. Elles peuvent également vous permettre d’intégrer, à la rentrée suivante, des cursus différents dits courts et plus professionnels : DUT-Diplôme Universitaire de Technologie, BTS-Brevet de Techniciens Supérieurs, licence professionnelle si vous avez obtenu les semestres équivalents en L1 et en L2.

Les conseillers du SUIO sont là pour vous aider à effectuer un bon choix, à défaut du bon choix.

Pour intégrer une nouvelle 1ère année dans les établissements publics et privés sous contrat dans un cursus différent, vous devrez vous réinscrire sur Admission Post Bac. Pour les autres types d’établissements ou pour une formation en alternance (sauf celles de l’université et lycées), contactez directement l’établissement.

Si vous vous réorientez dans une discipline proche de celle que vous avez suivie en 1re année, avec les UE (unités d'enseignement) que vous avez déjà validées, vous n'aurez pas besoin de repasser tous les examens.

En fin de semestre, vous pouvez changer la mention de votre licence en échangeant votre UE fondamentale contre une UE de découverte.

Quitter la fac en cours d’année : faire une coupure et vivre une autre expérience ?

Dans tous les cas, une nouvelle expérience viendra enrichir votre parcours. Aucune année n’est perdue ! Elle peut vous permettre un moment de pause et de réflexion pour mieux rebondir.

Vous pouvez, par exemple, envisager un volontariat dans une association, en France ou à l'étranger, vous lancer dans du bénévolat, en profiter pour vous remettre à niveau en langues étrangères ou préparer un concours…

 

Tous les évènements

Dispositifs liés