Le bac professionnel

Voie professionnelle en lycée - ©iStock.com/Goodluz

Apprendre un métier, en alternant cours théoriques, stages, ateliers et projets concrets : tel est l'objectif du bac professionnel. A l'horizon : accès direct à l'emploi et/ou poursuite d'études. 

Le bac professionnel

Le bac professionnel offre une qualification reconnue sur le marché du travail, c'est-à-dire par les professionnels : il vous forme à des gestes professionnels. Le bac pro répond à la demande des entreprises des secteurs de la production et des services. Des bacs professionnels agricoles sont également proposés.

Trois années de préparation sont nécessaires pour préparer le bac professionnel :

Titulaires d'un bac professionnel, vous pouvez envisager une poursuite d'études dans l'enseignement supérieur, essentiellement en Brevet de Technicien Supérieur (BTS).

La certification du Brevet d'Enseignement Professionnel (BEP) (diplôme supprimé en 2009) est intégrée dans le cursus du bac pro. Sa présentation est obligatoire si vous êtes scolaire (en lycée pro) et facultative si vous êtes apprenti(e). La validation se fait essentiellement par le contrôle continu.

Les spécificités du bac pro

Le bac pro forme à une centaine de métiers, répartis en 18 domaines qui offrent plus de 80 spécialités :

  • Agriculture élevage aménagement forêt
  • Alimentation hôtellerie restauration
  • Arts artisanat audiovisuel
  • Automobile engins
  • Bâtiment travaux publics
  • Bois ameublement
  • Chimie physique
  • Commerce vente
  • Electricité électronique énergie
  • Gestion administration
  • Hygiène sécurité
  • Industries graphiques
  • Matériaux (métaux, plastiques, papier)
  • Productique mécanique
  • Santé social soins
  • Textile habillement
  • Transport magasinages

Préparer le bac pro

Le bac pro en lycée

Vous êtes scolarisé(e) à temps plein en lycée professionnel.

En plus des enseignements généraux et des enseignements de spécialités et professionnels, vous effectuez des stages ou périodes de formation en milieu professionnel, 22 semaines réparties sur les 3 ans.

Après une Seconde professionnelle et si votre scolarité est plus difficile, vous pouvez demander une orientation vers une 2nde année de CAP. Renseignez-vous auprès de votre lycée professionnel.

De même, des passerelles vers la voie technologique sont également possibles, soit en fin de la classe de Première professionnelle, soit dès la fin de la classe de Seconde professionnelle.

Dans ces deux cas, les affectations ne sont possibles qu’en fonction du nombre de places disponibles et après avis de l’équipe pédagogique.

Le bac pro par apprentissage et alternance

L’apprentissage est accessible aux jeunes de 16 à 25 ans (30 ans dans certains cas). Vous alternez les temps de formation théorique au sein d’un Centre de Formation des Apprentis (CFA) avec les périodes en tant que salarié dans une entreprise. Vous êtes donc rémunéré(e). Vous suivez les mêmes programmes et passez les mêmes examens que les élèves préparant le bac pro en lycée à temps plein.

Cela demande donc de la motivation et de l’organisation, mais l’avantage est de pouvoir lier directement, tout au long de votre apprentissage, l’aspect théorique et la pratique professionnelle.

Le contrat de professionnalisation peut également vous permettre de préparer un bac pro tout en étant salarié(e).

Dans les deux cas, les montants varient selon le type d’alternance (apprentissage ou contrat de pro), votre âge, le niveau (1ère, 2ème ou 3ème année).

Le bac pro en formation continue ou à distance

Si vous êtes sorti(e)s du système scolaire, vous pouvez faire le choix de préparer un bac pro par la voie de la formation continue pour adultes. Renseignez-vous auprès de votre employeur si vous êtes salarié(e), auprès de Pôle emploi si vous êtes demandeur d’emploi.

La Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) reconnaît également l’expertise et l’expérience.

Certains bacs pro peuvent également se préparer à distance.

Vous devez vous inscrire vous-mêmes auprès du Rectorat de votre Académie pour passer l’examen, avant la fin de l’année qui précède celle de l’examen.

Poursuite d'études après le bac pro

Avec le bac pro en poche, vous pouvez bien sûr rechercher un emploi.

Vous pouvez également poursuivre des études :

  • mention complémentaire (MC),
  • Brevet de Technicien Supérieur (BTS) ou BTS Agricole,
  • Diplôme Universitaire de Technologie (DUT),
  • Diplôme des Métiers d'Art (DMA) après un bac pro Artisanat et métiers d'art,
  • certifiat de spécialisation agricole.

Renseignez-vous auprès des acteurs de l'orientation scolaire et professionnelle.

Crédits photo : ©iStock.com/Goodluz 

Actualisé le 4 Août 2017

Tous les évènements

Dispositifs liés