Obtenir un Permis Vacances Travail (PVT) pour quelles destinations

visa

Le programme vacances-travail (PVT) est un dispositif qui offre à tous les jeunes français la possibilité de s’expatrier pendant un à deux ans suivant les destinations. Vous pourrez découvrir un pays étranger tout en travaillant, grâce à une délivrance de visa simplifiée.

Le Programme Vacances Travail (PVT) ou Working Holiday Visa (WHV) est également appelé Visa Vacances Travail (VVT). Etabli par convention entre deux pays, il facilite votre voyage dans un pays étranger tout en y travaillant, grâce à l’obtention d’un visa ou permis de travail de 6 à 24 mois maximum suivant la destination choisie.

Conditions générales d’obtention du PVT

Etre français, âgé de 18 à 30 ans (35 ans pour le Canada et 25 ans pour Singapour) et titulaire d'un passeport valide pour la durée du séjour en PVT. Il faut être en possession d'un billet d'avion aller-retour, avoir souscrit à une assurance responsabilité civile et partir avec une somme d'argent minimum (variant selon les pays) pour subvenir à ses besoins au début du séjour.

Conditions particulières à l'obtention d'un PVT

Des conditions particulières s'appliquent selon les pays. En général, le PVT est valable maximum un an et non renouvelable. Cependant, il peut être renouvelable en Australie, si vous avez déjà travaillé au moins 3 mois en travaux saisonniers agricoles ; ainsi qu’en Nouvelle-Zélande où une prolongation de 3 mois est proposée. Le PVT à Singapour est valable 6 mois et vous pourrez refaire un nouveau PVT Singapourien mais uniquement 12 mois après la fin de votre précédent PVT.

De manière générale, vous pouvez effectuer jusqu’à six demandes de Working Holiday Visa, à condition de changer de destination à chaque fois.

Procédure de demande du PVT

Les demandes de PVT se font en ligne ou en se rendant dans l’ambassade concernée. Si la demande est parfois gratuite (Japon, Corée du Sud, Argentine), des frais de participation peuvent être demandés pour d’autres pays.

Certains pays imposent des quotas suivant la règle du « premier arrivé, premier servi » (comme le Canada par exemple). C’est pourquoi il faut s’y prendre au moins 6 mois à l’avance car les quotas peuvent être vite atteints. A contrario, certains pays délivrent un nombre illimité de PVT (Australie, Nouvelle-Zélande,…).

Attention à ne pas faire d'erreur dans la démarche, cela pourrait vous coûter votre PVT… N'hésitez pas à consulter les forums ou tutoriels sur le sujet avant de vous lancer.

Les pays signataires de l'accord

Actuellement, 11 pays ont un accord PVT avec la France : l'Australie, le Canada, la Nouvelle-Zélande, l'Argentine, le Japon, la Corée du Sud, Hong-Kong, le Chili, la Colombie et la Russie. Depuis 2016 trois nouveaux pays ont conclus des accords avec le gouvernement français : Taïwan, le Mexique et l'Uruguay. Les français peuvent donc partir en PVT dans 13 pays différents depuis l'été 2016.

Les pays signataires d'un accord PVT avec la France et les modalités d'accès à ce programme suivant votre destination

 

Tous les évènements

Dispositifs liés