Des conseils pour votre recherche de job à l'étranger

Des conseils pour votre recherche de job à l'étranger

Lorsque vous recherchez un job à l'étranger, sachez que les employeurs ont parfois des besoins dès avril-mai. Les contrats saisonniers à l'étranger peuvent aller de 3 mois jusqu’à 6 mois et plus. Ciblez alors vos recherches suivant vos disponibilités, vos expériences et votre niveau de langue.

Prenez en compte les pratiques du pays et les modes de recrutement

Quels sont les secteurs qui recrutent ? Quelles sont les spécificités des modes de recrutement ? Les conditions de travail ne sont pas identiques d’un pays à l’autre. Dans les pays anglophones par exemple, les contrats sont plus flexibles qu’en France : un préavis d’une semaine de l’employeur ou du salarié suffit.

Pour avoir des conseils pratiques sur les pays d'Europe, consultez le site Eures.

Orientez vos recherches selon vos expériences et niveaux de langue

Sans expérience, et avec un faible niveau linguistique, ciblez des jobs peu qualifiés demandant peu de contact avec le public  (aide en cuisine, plonge, nettoyage, cueillette, travaux agricoles, manutention…). Identifiez des mots-clés, dans la langue du pays ou en anglais, pour vos recherches sur les sites d’offres d’emploi.

Rédigez un CV dans la forme et la langue du pays choisi

Toutes les expériences sont à mettre en valeur ! Bénévolat, activités sportives ou culturelles… Celles-ci peuvent démontrer votre autonomie, capacité d’adaptation, ouverture d'esprit…Utilisez le CV Europass qui va vous aider à présenter vos compétences et qualifications de manière efficace.

Préparez votre argumentaire pour l'entretien !

Pour un job, il n’y a pas toujours d’exigences de qualifications particulières. Cependant, votre présentation à l’oral fera la différence, car l’employeur pourra y ressentir votre motivation et votre capacité d’adaptation. Vous pourrez y démontrer que vous avez une connaissance de la structure, de son activité, mais également des conditions de vie. Pour cela, renseignez-vous au préalable sur les formules de politesse, les codes vestimentaires, les questions à éviter ou à poser... Préparez également des phrases types et argumentaires, que vous aurez si possible testés auprès d'une personne maîtrisant la langue.

Où trouver des employeurs ?

Pensez aux entreprises françaises installées à l'étranger et aux chaînes internationales comme Zara, McDonalds, Subway, Starbucks…

Votre entourage (parents, amis, voisins,...) peut vous aider : de nombreux employeurs préfèrent engager des jeunes qu’ils connaissent directement ou indirectement. N’hésitez pas à les interroger et à leur parler de votre recherche de job à l'étranger (éventuels contacts, connaissance de personnes ayant eu une expérience à l’étranger…).

Pour les plus aventureux, tentez votre chance sur place (petites annonces, agences de recrutement, porte-à-porte,…). Moins rassurante, cette recherche correspond pourtant au mieux à la réalité locale, car beaucoup d’employeurs recrutent souvent sur place.

Les médias, et notamment la presse et Internet, diffusent régulièrement des offres d’emploi à l'étranger. Soyez prudent face aux offres «bidons» : elles promettent un job facile, un bon salaire, à condition de payer des frais de dossier ou de prendre un statut d’indépendant.

De nombreux organismes sur Internet proposent de vous trouver un job voire un logement moyennant argent. Soyez prudent car il y a des arnaques. Avant de vous engager, informez-vous sur l’organisme (activité déclarée, contenu du contrat et ses différentes clauses, engagements par rapport aux sommes versées, témoignages d’anciens…).

Crédits photo : ©iStock.com/Peerayot

 

Tous les évènements

Dispositifs liés