Réaliser un CIF à l'étranger

Le Congé Individuel de Formation autorise le salarié à s’absenter de son poste pour suivre une action de formation en France pendant 1 an maximum, soit 1 200 heures. Cela dit, il est également possible d’effectuer son CIF à l’étranger. Voici comment procéder.

Les conditions pour effectuer un CIF

Pour effectuer un CIF, vous devez être salariés et avoir de l'ancienneté

  • Les salariés en CDI : 2 ans d'ancienneté, dont 1 an dans la même entreprise.
  • Les salariés en CDD ou demandeurs d'emploi : 2 ans d'activité salariée au cours des 5 dernières années, dont 4 mois en CDD au cours de la dernière année. 
  • Les salariés intérimaires : 1 600 heures de travail au cours des 18 derniers mois, dont 600 heures dans l'entreprise où ils effectuent leur demande.

Les particularités du CIF à l'étranger

Comme pour le CIF en France, c'est l'Opacif qui s'occupe de prendre en charge la rémunération de la formation. Pour pouvoir partir à l'étranger, vous devez vous assurer de certains détails :

  • La formation souhaitée ne doit pas avoir d’équivalent sur le territoire national, ou qu’elle soit une véritable valeur ajoutée pour l’entreprise.
  • Le centre de formation doit se situer dans l’Union européenne, même si certaines dérogations peuvent être accordées à titre exceptionnel.
  • L’employeur doit au préalable avoir accepté l’autorisation d’absence de son salarié, et que le financement accordé par l’Opacif soit suffisant pour couvrir les frais engagés.

Les liens utiles :

L'Opacif

Le Congé Individuel de Formation

Tous les évènements

Dispositifs liés