Partir à l'étranger

Sites incontournables

Le CRIJ est labellisé

Eurodesk

Etudier au Canada

Les universités canadiennes attirent plus de 130000 étudiants étrangers par an. Les frais de scolarité sont avantageux et les autorités canadiennes encouragent la venue des étudiants français. Comment préparer votre projet ? Quel budget prévoir ? 

L'année universitaire canadienne et les cursus

L’année universitaire se divise en 2 sessions : automne, de septembre à décembre, et hiver, de janvier à avril. Vous pouvez suivre certains cours pendant la session d’été (mai à août). Chaque université a sa propre date limite de demande d’admission. Pour les demandes d’admission à la session de septembre, les dates varient en général du 1er janvier au 1er mars selon l’université, mais il peut y avoir une seconde date en mai. Vérifiez bien sur les sites des universités.

Au Canada, les grades s'échelonnent sur 3 niveaux : le baccalauréat, la maîtrise et le doctorat.

Au Québec, après les études dans le seconadire, les étudiants font 2 ans de CEGEP pré-universitaire (collègue d'enseignement général et professionnel) avant de passer le DEC (Diplôme d'Etudes Collégiales) et de rejoindre l'université. Ils peuvent aussi faire 3 ans de CEGEP technique avec de décrochet un DEC professionnel et de chercher un emploi.

Le permis d'études au Canada et le CAQ au Québec

Si vous souhaitez partir étudier au Canada pour plus de 6 mois, vous devez obligatoirement obtenir un permis d’études auprès de l’ambassade du Canada avant de partir. La demande peut se faire en ligne sur le site Citoyenneté et immigration Canada.

Pour le Québec, un CAQ (certificat d’acceptation) est obligatoire. La demande peut se faire en ligne sur le site Immigration Québec.

Étudiants français, vous n’avez pas besoin de visa de résident temporaire. Cependant, pour bénéficier d’un permis d’études et d’un CAQ, vous devez au préalable être admis dans un établissement canadien.

Quel budget prévoir pour vos études au Canada ?

Prévoyez tout de même un budget global de 16 000 € par an. Il couvre vos frais de scolarité, vos manuels scolaires, votre logement, votre assurance, votre nourriture, vos déplacements et vos loisirs. Pour être autorisé à étudier au Canada en dehors d’un échange, vous devez prouver que vous avez les moyens de réunir cette somme.

Les aides financières pour le 1e cycle d'études sont plutôt rares, en revanche elles sont plus nombreuses pour les masters et les doctorats. Vous pouvez vous renseigner sur les bourses d'études au Québec et les bourses d'études au Canada.

Crédits photo : CC BY  HypnoArt

Tous les évènements

Dispositifs liés